16 sept. 2015

Patios d'antan et d'aujourd'hui / Patios de antaño y de ahora




      

      Si j'écris Patio Espagnol, vous penserez probablement à l'Andalousie plus qu'à Majorque. Et pourtant... 
     Si escribo Patio Español, probablemente pensaréis en Andalucía más que en Mallorca. Sin embargo...


Dans le vieux centre de Palma et de beaucoup de villages, on trouve des centaines de patios. Cette construction traditionnelle de la Méditerranée remonte aux grecs, puis aux romains (rappelez-vous le "domus"), aux arabes aussi bien sûr. Majorque, point crucial des routes maritimes, a été envahie par tous.

En el casco antiguo de Palma y de otros muchos pueblos, se encuentran centenas de patios. Esta construcción tradicional del Mediterráneo data de los griegos, después de los romanos (domus) y por supuesto de los árabes. Mallorca, punto crucial de las rutas marítimas, fue invadida por todos.


On parle des patios comme des constructions durables dans le sens actuel du mot: tout y est calculé pour dépenser le moins d'énergie possible.

Se puede hablar de estos patios como de construcciones sostenibles en el sentido actual del termino: todo esta calculado para gastar la menor energía posible.

Ces maisons seigneuriales, les plus anciennes datent de la fin du XIVº, ont une façade assez austère, une grande porte en bois. On passe sous un porche couvert pour se trouver en pleine lumière, dans une grande cour carrée à ciel ouvert. On y entrait les charrettes, les chevaux.

Esas casas señoriales, las más antiguas datan del siglo XIV, tienen una fachada austera con una gran puerta de madera por donde, atravesando un porche, se llegaba a un gran patio cuadrado; carretas y caballerizas incluidas.


La cour centrale est construite en pentes douces qui mènent l'eau au centre (cfr "impluvium") où elle est recueillie dans une citerne. Citerne où tombe également l'eau des différents toits. Voilà pour l'eau.
El patio estaba construido con ligeras inclinaciones que llevaban el agua de lluvia al centro del mismo donde era almacenada en un aljibe. Los tejados, naturalmente, daban al patio y añadían su agua. Eso en lo que concierne al agua.

La lumière est apportée à toutes les fenêtres qui donnent sur ce vaste patio bien sûr, et l'air de même: grâce aux volets majorquins et au patio l'air circule et rafraîchit l'ensemble.
Buena parte de las habitaciones dan al patio que aporta luz y aire: gracias a las persianas mallorquinas y al patio, el aire circula y refresca el conjunto.

On y pratiquait autrefois le commerce, à l'abri des regards; la vie se passait en grande partie dans le patio où il faisait bon se reposer au frais.
Allí se comerciaba al abrigo de miradas indiscretas, se hacia buena parte de la vida y se podía descansar al fresco.

Maintenant ce sont de superbes endroits garnis de belles plantes vertes, des lieux de paix où l'esprit se repaît de beauté, lumière et calme. Comme le définissent si joliment les chinois le patio est “ un cadeau du ciel”.
Ahora son soberbios espacios adornados con plantas, lugares de paz donde el espíritu se alimenta de belleza, luz y calma. Por eso decían los antiguos chinos que un patio es “un regalo del cielo”




Sources/ Fuentes:











36 commentaires:

  1. sur les photos 2 et 3 le patio ressemble exactement à l'impluvium des belles maisons romaines!
    une de mes amies rêvait d'un patio pour sa maison ostendaise, le mot est plus joli que de dire qu'on a une maison avec une cour ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet! :-)
      Comptons sur le talent des architectes belges pour réaliser ce bel ensemble à Ostende!

      Supprimer
  2. Que c'est beau! Je suis émerveillée de voir ces superbes patios, c'est très chaleureux.
    Merci Colo
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaleureux, oui en partie grâce à la pierre du pays qui est couleur sable. Et puis la lumière...bien contente que cela t'ai plu Denise, un beso

      Supprimer
  3. pour les non initiés comme moi ces lieux apparaissent magiques, on a envie d'y faire une halte immédiatement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce que tout le monde fait en se baladant, malheureusement (mais c'est compréhensible) souvent un grille empêche de pénétrer dans les patios...les admirer depuis la rue est déjà un cadeau!

      Supprimer
  4. J'aime ces "ces cadeaux du ciel" !!!
    Encore plus quand ils sont fleuris...
    Et entendre le bruit de l'eau d'une fontaine...
    Belle fin de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont maintenant de superbes endroits, très soignés, plus garnis de grandes plantes vertes que de fleurs.
      Bien amicalement.

      Supprimer
  5. C'est magnifique... une sorte de demi-jardin demi-salon à ciel ouvert, à l'abri, protégeant du bruit et des étangers... J'ai une photo de mes arrière-grands-parents dans leur patio argentin, mais il est plus petit (tout au moins... il le semble ... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Espagnols, lors de leurs sanglantes expéditions, ont "exporté" les patios en Amérique latine...
      Bon week-end Edmée.

      Supprimer
  6. Les patios m'ont toujours fait rêver, j'y imagine des vies riches et foisonnantes .. Superbes photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était bien ainsi dans le passé chère Aifelle!
      Excellent week-end

      Supprimer
  7. J'adoooooooooore ta première photo où je pourrais intensifier à l'aquarelle les jeux d'ombre et de lumière. Patios, verdure, vieilles pierres, l'ambiance est là, merveilleusement posée par les lignes et tes photos. J'espère que Senor Colo trouvera l'énigme du puits. Bon week end. Chinou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une ancienne carte postale trouvée sur la Toile...oui, cela serait formidable si tu pouvais la "colorier"!
      Bonne fin de semaine à toi aussi!

      Supprimer
  8. Inimaginable ici : c'est vraiment une signature de pays très ensoleillés où la fraîcheur est un cadeau l'été...
    Magnifiques photos et explications qui me ramènent au collège en classe de latin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, je me suis sentie un peu "professeur" en écrivant ce billet ;-)), mais bon, je trouvais intéressant de partager toutes les lectures que j'avais faites sur le sujet!
      Bon week-end Magali.

      Supprimer
  9. Quelle lumière dans les photos 2 et 3 !

    ET qu'en dit notre cher Borges ?

    Con la tarde
    se cansaron los dos o tres colores del patio.
    Esta noche, la luna, el claro círculo,
    no domina su espacio.
    Patio, cielo encauzado.
    El patio es el declive
    por el cual se derrama el cielo en la casa.
    Serena,
    la eternidad espera en la encrucijada de estrellas.
    Grato es vivir en la amistad oscura
    de un zaguán, de una parra y de un aljibe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en dit des merveilles que je traduirai et publierai dans le prochain billet.
      Un tout grand merci cher K!

      Supprimer
  10. J'ai toujours beaucoup aimé les patios où il fait bon se reposer. Ceux-là sont magnifiques. Et des constructions vraiment bien pensées. Bon weekend, Colo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite Danièle, à bientôt!

      Supprimer
  11. C'esr un superbe article qui me remémore des souvenirs....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De bons souvenirs j'espère.
      Merci de votre visite, à bientôt.

      Supprimer
  12. Ta petite séance "Prépa- Patio " m'a vraiment donné l'envie de découvrir et m'aide à mieux comprendre. Tu avais raison. Fleurs, plantes vertes, calme, lumière ... tout ce dont nous avons besoin ici.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, certaines jouissent de mini privilèges, hihihi!
      Bonne semaine Magette, je t'embrasse

      Supprimer
  13. J'ai vu de très beaux patios à Marbella et dans les environs. Ils sont les lieux de l'ouverture sans être ceux de l'intimité. Fraîcheur, foisonnement de pots et de fleurs, les caractérisent. Lorsqu'en plus, nous y trouvons de beaux fers forgés, des colonnes, de la lumière, c'est le rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Lily, il est fort intéressant de constater à quel point les patios sont différents ici. Fermés et intimistes, sobres; et puis dans tout le sud de l’Espagne, comme tu le dis bien, ouverts et très fleuris.
      Merci d'en parler.
      Bonne semaine!

      Supprimer
  14. C'est magnifique et cela fait vraiment rêver. L'art de l'habitat romain prolongé jusqu'à nos jours... Merci pour toutes ces explications et ces photos. Un abrazo

    RépondreSupprimer
  15. Avec plaisir, j'ai appris moi aussi plein de choses.
    Otro abrazo para ti.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai des connaissances familiales qui sont allés à palma en vacances : je suis beaucoup plus séduit par les patios rafraîchissants de votre billet que par leur compte-rendu "all inclusive" : plage et bouffe, bouffe et plage...
    Il sont bronzés bien entendu ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christian, c'est bien ce que j'essaye de montrer de temps en temps: Majorque c'est aussi autre chose que le tourisme. La vieille ville est superbe; de nombreuses parties de l'île qui ne sont pas en bord de mer sont magnifiques, vraiment.
      (Je peux vous dire aussi que les habitants ne sont pas bronzés du tout!)

      Supprimer
  17. C'est si gai et si beau quand on se promène à Palma de voir une porte ouverte sur un patio, comme une invitation au passant. Je me souviens du beau patio d'une maison-musée de peintre que je m'étais promis de visiter un jour, mais j'ai oublié son nom.
    (Enchantée de ne plus passer par les plats et autres platitudes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaux souvenirs...!
      Bonne journée Tania

      Supprimer
  18. Il y règne une telle sérénité....merci Colo

    RépondreSupprimer
  19. Sérénité, oui...merci à toi, un ebso

    RépondreSupprimer