31 août 2017

Des cailloux, des pierres et des rochers / Guijarros, piedras y rocas


La lumière pâlit le soir arrivant. On nous propose une promenade en montagne: "On ira vers 18h en voiture au sommet, il fera moins chaud et puis, nous dit-on, c'est tout plat". Parfait!
La luz palidece al llegar la tarde. Nos proponen un paseo por la montaña:"Nos iremos sobre las 18h en coche hasta la cima, hará menos calor y además, nos dicen, es todo plano." ¡Perfecto!



Le chemin de cailloux, entouré de rochers, montait lentement mais sûrement, il faisait encore fort chaud, 32º : ne jamais croire ceux qui...

El camino de guijarros, rodeado de rocas, subía lentamente pero subía, todavía hacía mucho calor, 32º: no creer nunca los que...


Un flanc de montagne où on cultivait jadis, - de la vigne peut-être, des oliviers à coup sûr -, tout en terrasse (marjades); construire là ces murets de pierre sèche a dû être un travail de titan.  La Sierra de Tramuntana en est recouverte, et ces murs datent de l'époque musulmane. Au jour d'aujoud'hui beaucoup sont abandonnés.

La ladera del monte dónde se cultivaba antaño - viñas tal vez, olivos seguro,- hecha de terrazas (marjades); construir allí los muros de piedra seca debió ser un trabajo de titanes. Esas terrazas datan de la época musulmana y la Sierra de Tramuntana está recubierta de ellas. A día de hoy muchas están abandonadas.


La brume empêche de voir très loin, mais l'effort est plus que récompensé.
La calima impide ver muy lejos, pero el esfuerzo valió la pena.


Ici on se trouve près d'Estellencs,  La végétation est rare: pins, chênes verts, oliviers, quelques arbousiers...et des pierres, cailloux et rochers.

Aquí nos encontramos cerca de Estellencs. La vegetación es escasa: pinos, encinas, olivos, algún madroño...y piedras, guijarros y rocas.

Très intriguées ma fille et moi par cette plante sans feuilles, omniprésente, nous avons demandé à un couple d'amis qui nous a éclairées: "c'est une liliacée !  Et probablement une ornithogale." De la famille des asperges sauvage. Merci!

Muy intrigadas mi hija y yo por esta planta sin hojas, omnipresente, preguntamos a una pareja de amigos que nos aclaró la cosa: "es una liliácea! Y probablemente una ornitogalum." De la familia de los espárragos salvajes. ¡Gracias!



Notre jeune compagnon, - je me demande encore pourquoi il se cachait - et sa 
chienne.
Nuestro joven compañero - todavía me pregunto por qué se escondía - y su perra.



Peu à peu, et comme prévu, le soleil se cache derrière le Galatzó.
Nous redescendons, ravis, bien plus vite! 
  Poco a poco, y como previsto, el sol se esconde tras el  Galatzó.
Bajamos encantados, y mucho más de prisa!

48 commentaires:

  1. voilà de bien belles photo pour une superbe excursion. Bon après midi, Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kwarkito. Prendre des photos est aussi une bonne raison de s'arrêter pour reprendre haleine!
      La-haut le paysage était si pacifique et beau que j'en ai oublié mes nouveaux ennuis de santé.
      Amicalement.

      Supprimer
  2. Bonjour chère Colo, de là-haut, la vue est superbe. Après l'effort, un beau moment admiratif.
    Merci Colo pour tes magnifiques photos :-) Un endroit bien paisible me semble t'il.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Denise; toi tu nous montres tous les jours les beautés autour de chez toi, moi je le fais rarement, alors voilà!
      Je t'embrasse

      Supprimer
  3. Merveilleuse randonnée dans ces belles montagnes ! on en revient toujours revigorer d'esprit et de corps. J'adore.Bise Colo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "revigoré", c'est mieux pour un adjectif

      Supprimer
    2. Ce fut un beau moment Bizak, ces montagnes sont tout près de chez moi, j'y retournerai quand il fera moins chaud.
      Bonne soirée, à bientôt.

      Supprimer
  4. Superbe balade, toute en montée si j'ai bien saisi ! Mais que c'est beau là-haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aifelle, tu as parfaitement compris, ça montait et montait! Mais ça en valait vraiment la peine!
      J'espère que tes soucis blogs s'apaisent, et toi aussi du coup, c'est si énervant ces trucs-là.
      Bonne journée

      Supprimer
  5. les photos sont magnifiques et montrent bien que c'est tout plat :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas?
      Bonne journée Adrienne, un beso

      Supprimer
  6. Ah tu m'as emmenée sur une promenade plus musclée et chaude que la mienne :) Bonne idée d'avoir fait une partie en voiture, mais en effet ça valait l'effort... Magnifique, même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gai de se balader l'une l'autre par blogs interposés!

      Supprimer
  7. L'ornithogale se déguste-t-elle en omelette comme sa cousine l'asperge ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment oui Bonheur, j'y retournerai au printemps et vous dirai tout!

      Supprimer
  8. que je suis heureuse d'avoir randonné avec toi, en plus ce qui est super c'est que je ne suis pas épuisée, je n'ai pas eu trop chaud, j'ai juste profité du paysage et de ton savoir
    Est ce que c'est un chemin pierreux entre deux murets ? ou bien une rigole pour l'eau ? ça m'intrigue
    J'aime particulièrement ta 2ème photo avec cet arbre nu et sec qui monte la garde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta plaisante compagnie Dominique.
      Oui, c'est un chemin de pierres qui n'est plus très long actuellement mais qui l'a sûrement été jadis.
      Bonne journée, le temps a rafraîchi partout je crois...

      Supprimer
    2. A mon humble avis ton jeune compagnon a du faire une très belle photo en contre plongée de son chien qui lui , regarde au loin

      Supprimer
    3. Pas besoin d'être humble chère Chinou, tu as parfaitement raison, d'ailleurs il m'a envoyé une superbe photo de sa jeune chienne qui, telle un loup sur un rocher, domine la vallée!!

      Supprimer
  9. Waouh, que c'est beau ! Très gai de suivre vos pas et sans effort en plus ;-)
    Je découvre l'ornithogale - aucune feuille, c'est étonnant.
    Très bon week-end à toi & beaucoup de courage pour tout. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci amie, et bonne balade (avec tes jambes à toi) si le temps le permet!
      je t'embrasse

      Supprimer
  10. quelle chouette promenade - merci :)

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Merci et bienvenue Chris!
      Je vois que tu as un blog de cuisine; je m'y baladerai car j'aime beaucoup cuisiner.

      Supprimer
  12. Quel joli voyage dans tes terres, sur tes pas ! Savoureux plaisir de lire à voix basse tes mots espagnoles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Lou, je devrais vous montrer plus souvent ce qu'il y a près de chez moi...de fait, tout est proche, l'île n'est pas grande, hé hé.
      Je ne t'ai jamais demandé si tu comprenais parfaitement ou un peu l'espagnol...tu me diras un jour?
      besos Lou.

      Supprimer
    2. Je la ressens, je la comprends, parfois en pointillés. Quant à la parler c'est une autre affaire, mais j'ai bien réussi à m'exprimer lors de mon séjours de 10 jours, toute seule, à Madrid, en 2014. Mi abuelo, Manuel estaba Español. Mi madre habla español hasta las 8 años, y despuès tambien, pero menos... Entonces, se parece que somos "multilengual". A midi, maman nous faisait rire, ma soeurette et moi, en redisant des mots et expressions en langue arabe qui lui revenaient en tête. Elle a vécu en Afrique du Nord et donc c'est bien normal. A cela nous pouvons ajouter la langue anglais et grâce à nos voyages "l'italien" et le "portugais" (du lycée) mais pas fluently, of course ! :))))

      Supprimer
    3. Muchas gracias! Parler est toujours le plus compliqué, ce qui vient en dernier. Depuis deux ans je me suis mise sérieusement à l'étude du catalan (sur l'île les gens parlent majorquin, un dialecte du catalan), j'ai fait énormément de progrès mais mon accent ne doit pas être tout à fait au point car à chaque fois que je m'adresse à quelqu'un, il me répond en espagnol, wouiiiin!!(rires)
      Bon dimanche Lou

      Supprimer
  13. Merci pour cette belle randonnée. On ne regrette jamais les sorties nature! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Val, la prochaine fois j'emmènerai peut-être en pique nique une de tes recette, qui sait?
      besos.

      Supprimer
  14. Ce qu'il y a de formidable lorsque l'on marche en montagne, c'est qu'il y a toujours un cadeau à découvrir lorsqu'on atteint les sommets, et ce cadeau se renouvelle à chaque instant, à chaque saison... C'est splendide ! Merci pour cette délicieuse balade Colo, fêter le soleil à son lever ou à son coucher est toujours un évènement. Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'accroche aux plumes de l'ange, ne parvenant pas, comme ça m'arrive parfois, à utiliser le cadre d'un nouveau commentaire : "La lumière pâlit le soir arrivant" : j'aime cette tournure, témoin s'il en était besoin, de l'amour des mots et de leur bouquet... J'aime cette page, comme toutes les pages qui m' "envolent" ; merci.

      Supprimer
    2. @ Plumes d'Anges, tu as raison pour les cadeaux, et pour la lumière à l'aube et au crépuscule bien sûr. En été surtout ce sont les plus belles nuances, plus douces..
      Je t'embrasse.

      Supprimer
    3. @Nikole. Les mots, oui, comme toi je leur prête une énorme attention, parfois exagérée même. Mais c'est une autre affaire.
      L'image dit tout de suite, d'un coup d'oeil; décrire avec des mots une seule de ces photos prendrait peut-être, un chapitre entier?
      Merci d'avoir apprécié, bon week-end.

      Supprimer
  15. J'aime beaucoup les photos 5 et 7.
    Ah ça donne envie d'aller se percher par là-bas !
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour señor K, justement, tout près de la photo 5 et sur le chemin de la 7 il y a un gîte rural; une ancienne maison majorquine, perchée là-haut.
      Tiens je te donne un lien, celui où il y a le plus de photos...si le coeur vous en dit un jour à dame K et toi...
      https://www.booking.com/hotel/es/sa-campaneta-agroturismo.es.html

      Supprimer
  16. Oui, oui, tu peux remplacer le fromage. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  17. Quelle belle promenade ! Souvent les montées sont bien fatigantes mais comme tu l'évoques en commentaires, il suffit parfois de s'arrêter pour admirer ici une fleur, là un paysage ou laisser un peu la brise nous caresser le visage. J'espère que tout va bien pour toi. Quel bel endroit que ton île ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour matinal Obni!
      Tu en as vu une partie et, oui, certains et beaucoup d'endroits sont magnifiques. À part les îles Baléares, je ne connais pas les autres îles méditerranéennes, mais je pense qu'elles ont toutes cette belle végétation, ces paysages.
      J'ai passé une excellente année, il semble que de nouveaux ennuis...on verra.
      J'espère que vous allez tous bien, je t'embrasse

      Supprimer
  18. Magnifique ton reportage !
    Points de vue bien mérités !
    Coup de coeur tout particulier pour la 2 et la 5 et la dernière !
    Bises pour une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fifi, quand tout est beau autour de soi, il n’est pas très compliqué de faire de belles photo!
      Besos et bonne semaine.

      Supprimer
  19. Superbe balade avec toi et sans ressentir la chaleur ( chez moi il pleut ! ) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'aime bien voir la pluie chez les autres, la neige aussi. Plaisir des blogs!

      Supprimer
  20. formidable description d'une balade nous faisant découvrir avec grand plaisir tes paysages et aussi leur histoire. Si les cailloux , les pierres et les rochers pouvaient parler! En attendant ton texte et tes photos nous parlent joliment. J'aime beaucoup ces restes de cultures étagées, ce chemin pierreux et votre compagnon avec son "loup" qui a bien fière allure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai sentie te balader avec moi....c'était super!
      besos!

      Supprimer