29 août 2016

Repasser / Planchar


Ce dimanche je reçois ce message d'une amie: “Je termine mon repassage sur la terrasse, j'ai failli m'envoler!”
Moi aussi j'avais prévu de repasser, après ma sieste, mais dans la salle de bains, l'endroit le plus frais de la maison. En écoutant la radio.
Certain(e)s regardent la TV, d'autres mettent de la musique en réalisant cette tâche domestique, parfois longue, toujours précise.
Le soir, en parcourant des blogs, je suis tombée sur ce poème amusant que je vous ai traduit.


Picasso


Este domingo recibo este mensaje de una amiga: “Termino de planchar en la terraza, ¡estuve a punto de coger el vuelo!”
Yo también había previsto planchar, después de la siesta, pero en el cuarto de baño, el sitio más fresco de la casa. Escuchando la radio.
Unos (unas) miran la TV, otros (otras) ponen música al realizar esa tarea doméstica, a veces larga, siempre precisa.
Por la noche encontré este poema divertido en un blog.
 


Poésie domestique

Par quel obscur caprice du destin
par quelle facétie perverse du hasard
par quelle conspiration cruelle et insoupçonnable
par quel dessein d'un sombre pouvoir...

Si je m'y efforce
et m'organise, et me programme
et fais tout mon possible,
épuise la vitesse...

Mais si le divin et le terrestre
complotent
et bien que j'aie écrit ceci un lundi
je continue à me demander pourquoi
je finis toujours par repasser les dimanches!

Trad: Colo


Poesía doméstica
Por qué oscuro capricho del destino
por qué broma perversa de la suerte
por cuál conjuro cruel e insospechado
por cuál designio de algún poder siniestro

Si yo lo intento
y me organizo, y me programo
y hago hasta más de lo posible
apuro prisas

Pero si lo divino y terrenal
se confabulan
y aún cuando esto lo haya escrito un lunes
sigo preguntándome por qué
siempre termino planchando los domingos!


33 commentaires:

  1. depuis que je vis seule, je ne repasse quasiment plus rien :-)
    (comme quoi, il y a un bon côté à tout ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, et mieux vaut voir ce côté-là!

      Moi ça ne m'ennuie pas du tout de repasser, en tous cas bien moins que nettoyer!

      Supprimer
  2. Le repassage chez moi, c'est à l'aube dans le salon quand il fait frais, en écoutant la radio ou de la musique. Et comme toi, je le préfère au ménage ! Ceci dit, amusant ce poème (sourire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascale, le quotidien en poésie, on oublie de le voir quand le fer à repasser crache sa vapeur! Pourtant, dans le prochain billet, un poème de Neruda sur le même sujet. Quant aux peintres...il y en a tant, ah, joli sujet pour un artiste!
      L'aube, fraîche et calme, est un moment privilégié pour tout en fait!

      Supprimer
  3. :-) Je ne repasse jamais : en étendant tout de suite à la sortie de la machine, c'est inutile car ce n'est pas froissé ... :-) Et comme c'est un "passe-temps" que je n'aime pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "passe-temps, passe-temps" comme tu y vas! ;-))
      C'est vrai qu'il y a tant de choses plus amusantes et intéressantes à faire...

      Supprimer
  4. Bonjour Colo
    je passe et repasse beaucoup pour nous, pour nos proches(pratiquement tous les jours quasiment) et ça ne me dérange pas: au moins on voit, on apprécie ce que l'on fait: le résultat est tout de suite visible.Je repasse toujours dans la même pièce avec vue sur la verdure des jardins voisins et les oiseaux qui passent au-dessus de notre terrasse arrière.Je peux repasser la porte ouverte. Je rechigne un peu plus pour le pliage et mes armoires ne seront jamais rangées au carré comme celles de mes ancêtres.Comme toi, je préfère cela au nettoyages en tout genre, sauf la vaisselle.
    Quel progrès dans le repassage avec une centrale vapeur quand on a connu le fer à repasser à chauffer sur un coin de la cuisinière et la patte-mouille avec un chiffon blanc mouillé!
    Intéressant de traiter des tâches ménagères en poésie!

    Je t'embrasse et te souhaite une bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maïté, oui, nous avons de la chance (si on peut dire) avec nos fers modernes. Ma mère employait toujours une patte-mouille pour le pli des pantalons...quel souvenir!
      Je ne sais pas si pour toi c'est la même chose, mais il y a certains vêtements que j'aime beaucoup repasser et d'autres qui me font horreur, hihi.
      Excellente journée à toi, je t'embrasse

      Supprimer
  5. pendant des années effectivement j'ai repassé le dimanche hélas ...mais aujourd'hui comme toi je choisis de faire ça à la fraiche tôt le matin en écoutant un livre audio ou une émission de radio podcastée ou en regardant ce que j'appelle un film de repassage, léger, qui prend pas la tête et que ne demande aucune attention, si si y en a .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je n'ai jamais essayé devant la télé, je chercherai un "film de repassage" la prochaine fois...je me demande si certains directeurs de fils seraient contents à nous lire, hé, hé.

      Supprimer
  6. Chouette poème.
    Coïncidence : hier Annie m'a montré, l'œil taquin, une photo dans un magazine avec un homme (habillé) repassant – je l'envoie à part.
    Ceci dit elle aime bien repasser, dit-elle, le plus dur est de s'y mettre. Lorsque je vivais seul, je détestais mais il fallait bien une chemise le matin, donc une par jour au réveil... quota minimum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime votre Annie taquine!
      Les travaux ménagers et manuels ont ceci de bon: ils laissent la tête libre tandis que s'activent les mains.
      Quand je cuisine, j'aime être seule et cette activité créative me remet d'aplomb bien souvent.
      Bonne journée Christian, merci pour tout.

      Supprimer
  7. Bonjour Colo, pour ma part, je repasse à la cuisine avec la fenêtre de la terrasse ouverte par beau temps et j'entends les oiseaux. Repasser ne me déplaît pas et j'écoute aussi la radio. Je n'ai pas de jour ni d'horaire, je repasse lorsque c'est nécessaire.
    Douce fin de journée et mes bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu pépies avec les moineaux alors, excellente idée!
      Quand le panier déborde on s'y met, mais oui chère Denise.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  8. La chemise de "Versace" traine par terre, c'était bien la peine... :-)) Moi je repasse quand la pile menace de tomber, je ne fais rien d'autres pendant ce temps. Je trouve cela assez délassant comme la cuisine et, comme toi, contrairement au nettoyage :-(
    Bonne semaine, Colo ! Merci pour ce joli billet ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha, ha, je me demandais si quelqu'un allait le remarquer! Re-sale donc.
      Pour le nettoyage je ne dirais pas non à un robot sympa..qu'en penses-tu?
      Bonne semaine à toi aussi, un beso.

      Supprimer
  9. Une photo que je ne m'attendais pas à trouver chez toi, coquine ... Je repasse de moins en moins, je plie et c'est bien. Sinon, j'écoute toujours la radio en même temps et je le fais toujours le matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il n faut pas se fier de l'eau qui semble dormir Aifelle!!;-))
      Je repasse peu aussi, vivant à la campagne les vêtements de travail, de potager, se plient..et encore!
      Bonne soirée.

      Supprimer
  10. Moi, je repasse dans ma cuisine, hi!!!!! Oui, tu peux remplacer par du fromage blanc, un yaourt nature. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci, et je recommande à tous les gourmands d'aller voir ta recette de Pavolva à la confiture!
      Bonne soirée.

      Supprimer
  11. C'est fort terre à terre, mais quand on a un compteur électrique bihoraire, lessiver et repasser le week-end est moins coûteux (j'ai découvert avec étonnement que l'électricité de jour est dans ce cas plus chère qu'au tarif normal).
    Voilà donc une facette du complot du divin et du terrestre éventée !
    Joli billet du quotidien bien illustré, merci Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends bien mais alors il ne faudra employer la cafetière électrique, la bouilloire, les ordinateurs que le week-end aussi? (les machines à laver emploient beaucoup d'énergie, c'est vrai).
      Des complots il y en a tant...aïe, aïe!
      Bonne soirée dame Tania, temps agréable ce soir ici.

      Supprimer
    2. Le lave-vaisselle est programmé en semaine pour 23h et pour le reste, bien sûr, à l'heure où on a besoin ;-)

      Supprimer
  12. J'aime repasser et je n'hésite jamais. Je m'organise, c'est vrai, car les heures creuses, chez moi, c'est avant 7H. Donc, je repasse très tôt le matin. Je ne me souvenais pas de ce tableau de Picasso !
    Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends bien ce goût pour le repassage. Voir les tissus devenir lisses et pimpants est si gratifiant.
      Bonne rentrée scolaire, j'espère que vous trouvez en vous l'entrain nécessaire pour commencer une longue année.
      Amicalement.

      Supprimer
  13. Voilà bien une tâche ménagère que je déteste. Repasser soigneusement, déplisser, écraser, plier.... et flûte, zut, un faux-pli !!! et on recommence ! Mais je déteste encore plus un linge froissé, donc, mettons du coeur à l'ouvrage... et continuons. Dans ma petite chambre, celle au bazar, mais derrière les volets aux fentes tamisant la lumière, cela est supportable, malgré la chaleur.
    Celles qui me font rêver, grâce à Degas, utilisant les fers à repasser en fonte, que j'ai connu, il y a bien longtemps (les fers) et que j'ai admiré (les repasseuses) au Musée d'Orsay, longuement, en étudiant le mouvement sous le pinceau du peintre... :)
    http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/recherche.html?no_cache=1&zoom=1&tx_damzoom_pi1%5BshowUid%5D=2343

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lou pour ce cadeau Degas. C'est un peintre qui s'est beaucoup penché sur les femmes réalisant des travaux ménagers. J'aime beaucoup "Les blanchisseuses"http://www.eternels-eclairs.fr/tableaux-degas.php#lesblanchisseuses

      Bonne journée, besos

      Supprimer
  14. Cette poésie domestique me ravit. Oui, pourquoi le dimanche ? Pour préparer la semaine à venir, passer et repasser n'est-il pas apaisant avant de reprendre les activités journalières ? J'aime beaucoup repasser l'hiver, quand j'ai un peu froid, l'été, c'est au coup par coup, dès que le besoin se fait sentir... Belle journée Colo, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que je suis contente qu'elle te plaise Brigitte! Ce sont des sujets, souvent abordés par Pablo Neruda, mais peu populaires..l'amour l'est tellement plus! (mais rares sont les vrais beaux poèmes sur le sujet).
      Excellente journée à toi aussi.

      Supprimer
  15. Un sujet sur lequel je ne m'étendrai pas ! Même si...
    Du coup je repasserai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, c'est le dimanche que ça se passe et repasse ici;-))
      Bon week-end K.

      Supprimer
  16. Amusant poème. Moi j'aime assez repasser, ce n'est pas une passion mais ça ne m'ennuie pas, et ça me fait un peu l'effet que le tricot me faisait autrefois: c'est quelque chose qui ne me demande aucune attention, et me permet de penser à ce qui autrement attendrait encore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mains occupées, tête libre, c'est ça...
      Bon dimanche Edmée.

      Supprimer