12 juin 2016

Cirrus et cumulus



Je vends des nuages de couleur...
Rafael Alberti

Vendo nubes de colores...

http://cuartoenmarcha.blogspot.com.es/2011_01_01_archive.html

 
Poème pour enfants.

AVIS au public

Je vends des nuages de couleur:
les ronds, rouges,
pour sucrer les chaleurs!

Je vends les cirrus mauves
et roses, les aubes,
les crépuscules dorés!

L'étoile jaune du berger,
accrochée à la verte branche
du céleste abricotier!

Je vends la neige, la flamme
et le chant du crieur!

(Trad: Colo)


¡Vendo nubes de colores:
las redondas, coloradas,
para endulzar los calores!
*
¡Vendo los cirros morados
y rosas, las alboradas,
los crepúsculos dorados!
*
¡El amarillo lucero,
cogido a la verde rama
del celeste duraznero!
*
¡Vendo la nieve, la llama
y el canto del pregonero!


http://www.quinoawakame.com/2013/09/welcome-back.html

Avant de m'envoler quelques jours hors de mon île, je vous offre, ils ne sont pas à vendre, quelques nuages d'ici.

Antes de marcharme unos días fuera de mi isla, os regalo, nada de vender, algunas nubes de aquí.

22 commentaires:

  1. Merci pour les nuages. Les nôtres ici sont désespérément gris et pluvieux. Bon voyage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'envoyer des nuages colorés en paquet-cadeau est encore à inventer, hélas Kwarkito, ce serait avec plaisir.
      Un beso, à bientôt.

      Supprimer
  2. Joli, je lui achèterais volontiers quelque chose !
    Voilà qui me rappelle le premier des petits poèmes en prose de Baudelaire (L'Etranger) :
    - Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis? ton père, ta mère, ta soeur ou ton frère ?
    - Je n'ai ni père, ni mère, ni soeur, ni frère.
    - Tes amis ?
    - Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu.
    - Ta patrie ?
    - J'ignore sous quelle latitude elle est située.
    - La beauté ?
    - Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle.
    - L'or ?
    - Je le hais comme vous haïssez Dieu.
    - Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger ?
    - J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages!

    Baudelaire, Petits poèmes en prose, I (1869)

    RépondreSupprimer
  3. Et de quelle couleur pour vous dame Tania?

    Merci pour ce magnifique poème, toujours un régal de le lire.
    Bonne soirée, un beso.

    RépondreSupprimer
  4. Je reviendrai lire souvent... J'adore Alberti !

    RépondreSupprimer
  5. -Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
    -J'aime les nuages ... les nuages qui passent ... là-bas ... là-bas ...
    les merveilleux nuages! disait Charles Baudelaire. Bon voyage Colo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lily, je m'en vais les suivre et on verra où ils vont...peut-être!
      À bientôt,

      Supprimer
  6. Les poèmes pour enfants me ravissent comme si j'en étais encore une ... et puis c'est aussi pour les adultes non ? Merci pour les nuages et bon voyage puisque tu t'envoles :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que ces poèmes enchantent, à tous âges!
      Bonne semaine Aifelle.

      Supprimer
  7. bon voyage, plein de jolies couleurs pour toi aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Adrienne, je suis rentrée la tête pleine de nuages colorés, souvent de gris!
      Bonne semaine

      Supprimer
  8. Bon voyage, Colo et merci pour ce poème si frais, si coloré. Si tous les adultes gardaient leur âme d'enfant et appréciaient cette poésie, le monde n'en serait-il pas changé?
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maïté, je crois que pas mal d'adultes savent, bien heureusement, apprécier la couleur des nuages!
      Je t'embrasse aussi.

      Supprimer
  9. Bonjour chère Colo, merci pour ce beau poème et les nuages en couleur.
    Je te souhaite un beau et doux voyage avec mes amitiés.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisr Denise, ce court saut hors de mon île a été des plus plaisants.
      UN beso

      Supprimer
  10. Profites ma belle Colo, ouvres grand les yeux et racontes nous à ton retour. Besos cariñosos... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lou, je vous raconterai des tas de nuages, besos cariñosos para ti también.

      Supprimer
  11. Un très joli poème et de superbes vacances!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alezandro, un saut hors de chez moi fort bienvenu!
      Bonne semaine.

      Supprimer
  12. J'achète.
    Merci pour les nuages, je les préfère à nos douches... ;-)
    À cette heure vous êtes vous êtes déjà envolée de votre île, profitez bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'étais partie pour 5 jours; bref mais excellent séjour très nuageux!
      À très bientôt Christian.

      Supprimer