10 août 2018

Variété de styles / Variedad de estilos


Il y a quelques jours mourait, à 70 ans, le peintre Miguel Ángel Campano. Je n’avais jamais entendu son nom, ni vu aucun de ses tableaux, et pourtant lui, et quelques autres peintres ont été des artistes clés dans le renouvellement de la peinture après la mort de Franco. De plus il a fréquemment séjourné à Majorque. On ne peut tout connaître…

Mistral Detalle 1982, MA Campano

Vers les années ‘80 il s’est installé à Paris où il abandonne les schémas géométriques rigides pour une abstraction plus gestuelle (dans la ligne du mouvement américain Action painting). Il est très inspiré par Cézanne (et a séjourné en Provence pour réaliser une série de tableaux) et Poussin a toujours été un grand maître pour lui. Puis, vers les années 85 il pratique en même temps une peinture abstraite dépouillée et un naturalisme réaliste extrême.
Dans les œuvres qui suivent vous verrez un mélange de styles, et c’est ce perpétuel changement, cette évolution qui m’a semblé intéressante. 
 
1987 Naturaleza muerta

Comme il le dit lui-même: “ J’ai eu en ma faveur la chance d’avoir toujours été très rebelle, très contradictoire. Je ne suis pas intéressé par ce qu’on appelle un style. Il y a des peintres qui passent leur vie à chercher le style. Ce qui compte souvent chez un artiste c’est l’attitude...”
Il a obtenu le Prix National des Arts Plastiques en 1996

1988 MA Campano

Hace unos días moría, a los 70 años, el pintor Miguel Angel Campano. Nunca había oído su nombre ni visto ninguna de sus obras. Sin embargo él y otros artistas fueron importantes en el renuevo de la pintura española después de la muerte de Franco. Además pasó largas temporadas en Mallorca. No se puede conocer todo…
1988 MA Campano

Hacia los años ‘80, instalado en París, abandona los “rígidos esquemas geométricos por una abstracción gestual, en la línea de la escuela del movimiento norteamericano Action Painting.” *
Le inspiran mucho Cézanne (viajó por la Provenza francesa para realizar cuadros) y Poussin que fue para él un gran maestro.
Luego, hacia los ‘85 practica al mismo tiempo une pintura abstracta, despojada, y un naturalismo realista extremo.


1991 MA Campano

En las obras que siguen, veréis un mezcla de estilos y es ese cambio perpetuo, esa evolución que me han interesado.

Como dice él mismo: “He tenido a mi favor la suerte de que he sido siempre muy díscolo, muy contradictorio. No me interesa lo que llaman el estilo. Hay pintores que se pasan la vida buscando el estilo.Muchas veces lo que cuenta más en un artista es la actitud.”

Miguel Ángel Campano obtuvo el Premio Nacional de Artes Plásticas en 1996




Parmi ses oeuvres plus récentes / Entre sus obras más recientes:

2002

2001





28 commentaires:

  1. Ton blog est décidément une merveilleuse source de découvertes. Quelle variété de style chez ce peintre. il a du déconcerter bien des critiques qui la plupart du temps aiment catégoriser et mettre les artistes à une place définie.Merci aussi pour le lien. Bon après-midi. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, sans étiquette précise, comment le situer? je rigole bien sûr.
      Tu te souviens peut-être que nous avions toi et moi parlé ici, il y a un temps, de Picasso touche à tout car son génie le menait à explorer toujours de l'avant. J'y ai repensé à propos de ce peintre-ci (sans toutefois comparer leurs talents évidemment), mais il est si intéressant de voir des artistes passer d'un style à l'autre.
      Merci beaucoup Kwarkito, un beso.

      Supprimer
  2. il ne faut pas dire "On ne peut tout connaître…" mais plutôt "On apprend tous les jours" :-)
    Surtout en venant sur ton blog!
    Bises et merci, chère Colo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil Adrienne, bon week-end!

      Supprimer
  3. De votre part, le "on ne peut pas tout connaître" fait sourire !
    Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fort gentil Bonheur mais... Vous avez peut-être cette impression parce que je parle de poètes ou d'artistes d'une autre culture que la vôtre, et donc beaucoup vous sont inconnus, ce qui est normal!

      J'espère que certains tableaux vous ont plu.

      Supprimer
  4. Je suis plus sensible aux couleurs qu'au graphisme mais j'aime bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne journée Dominique, il emploie beaucoup la couleur orange qui donne du"peps" paraît-il!:-)

      Supprimer
  5. J'aime et respecte beaucoup le fait qu'il ne voulait pas se définir par un "style". Je trouve ça si dommage... une autre façon souvent, pas toujours, de suivre une clique, même si on la dit "libre et indépendante"... Par contre, moi, je n'accroche pas à ce type de peinture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça tombe bien, je ne comptais ni en acheter ni t'en offrir;)))
      Je blague mais cet artiste a beaucoup de succès, j'ai vu qu'il a des oeuvres exposées dans les plus grands musées espagnols. Question de goûts...
      Bon week-end Edmée.

      Supprimer
  6. J'aime le premier tableau, moins les suivants ; il y a en a un où l'on voit ouvertement l'influence de Cézanne. Mais dans l'ensemble ce n'est pas le genre d'oeuvre que je préfère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tableaux 4 et 5 me parlent des villages d'ici. J'aime bien la nature morte aussi.
      Comme je disais, c'est plus sa trajectoire qui m'a intéressée.
      Bon week-end Aifelle.

      Supprimer
  7. Merci de présenter ce peintre que je ne connais pas, si divers dans sa palette et dans la manière. La vidéo montre encore d'autres styles, des toiles plus claires, des aplats de couleur sous des motifs graphiques. Il semble qu'il explore tantôt le plein tantôt le vide sur la toile, mais se montre toujours attentif à la structure. Sur un autre site, je vois qu'il peignait généralement sur de grands formats, ce qui influence aussi la perception. A voir "en vrai" pour mieux apprécier. Bon week-end, Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que la Galerie Pelaires (Palma) avait présenté il y a longtemps une expo de lui. Voyons si à l'occasion de son décès, il y en a d'autres; je serai attentive et te dirai.
      Merci pour ce regard intéressé.
      Bonne soirée Tania.

      Supprimer
  8. je suis toujours très intéressée par les variétés dans les styles de peinture - un bon seujet colo, merci pour le partage de ces intéressants tableaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, bien contente de lire ça Niki, tant de peintres sont mono-techniques même s'ils affinent leur art, dans le même style, toute leur vie.
      Bon dimanche

      Supprimer
  9. Je suis très étonnée par la diversité des styles, justement. Bien sûr que la patte d'un artiste est différente au cours de sa vie, au début tout au moins. On a l'impression que la sienne ne s'est jamais arrêtée, qu'elle est polymorphe, et si comme il dit, c'est l'attitude qui compte, ses attitudes furent infinies ; c'est en tt k ainsi que je ressens la choses via ce que tu nous montres. D'ailleurs, au passage, merci beaucoup pour cette découverte (et ttes les autres :-) ...)Je m'exprime sans avoir encore regardé la vidéo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute faut-il avoir un caractère ·rebelle" comme il dit pour ne pas se laisser enfermer dans une catégorie. En regardant attentivement beaucoup de ses tableaux, pas moyen, souvent, de penser " C'est un Campano".
      Merci beaucoup Nikole!

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup le labyrinthe du cerveau. Oui il faut de bonnes chaussures pour y trouver un chemin.

    RépondreSupprimer
  11. Personnellement j'aime bien la créativité de l'artiste qui ne reste pas enfermé dans un style. Sa peinture exprime la liberté créative. J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien contente que ça te plaise Sergio!
      Les grosses chaleurs m'ont un peu éloignée de l'ordinateur, mais je passerai bientôt chez toi!

      Supprimer
  12. Merci de ta visite pdt mon absence. Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Heureusement que l'on ne peut pas tout connaître. Imagine un peu, une vie sans découvertes, ce serait mortellement ennuyeux ! J'aime beaucoup le premier tableau avec ses belles couleurs et un peu moins les suivants, ma campano excepté, qui semblent moins personnels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout connaître serait en effet terrible...oh là là!
      Je n’achèterais aucun de ses tableaux moi non plus Annie, c'est cette évolution qui m'a intéressée.
      Bonne semaine.

      Supprimer
  14. Tiens... Je me souviens d'avoir laissé un message sur cet article... qui a disparu! Une mauvaise manip sans doute de ma part. J'avais fait notamment un commentaire sur le 1er, le 3ème tableau et le 4 ème où on retrouve l'influence de Cézanne.
    Merci pour cette découverte et de l'évolution de ce peintre.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire chère amie c'est que moi aussi je l'ai vu ton commentaire....ce serait donc moi qui ai faut jenesaisquoi. Désolée.
      Besos

      Supprimer