24 mai 2015

Symbiose / Simbiosis

champ d'ail
Champ d'ail égayé / Campo de ajos alegrado





Un vrai plaisir pour la vue ce matin.


Qué placer para la vista esta mañana.

32 commentaires:

  1. Un champ d'ail qui réchauffe !
    Plaisir des yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste à côté de la salle où se célèbrent les élections aujourd'hui; voyons si ce mélange coloré donnera vigueur au pays!

      Supprimer
  2. Oui c'est vrai que cela réjouit....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on laisse faire la nature...voilà!

      Supprimer
  3. j'ai un faible pour les coquelicots alors ....

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Colo, les fleurs rouges ressemblent à des coquelicots. En tout cas, qu'est ce que c'est beau! Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont bien des coquelicots Dasola, l'île en est couverte cette semaine.
      Merci de ta visite.

      Supprimer
  5. Un champ d'ail ou de coquelicots ? C'est beau et ça sent l'été. Bonne journée de dimanche Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, j'imagine mal la dame à qui appartient le champs semant...des coquelicots, mais l'ensemble est superbe.
      Pas de soleil ici, il est chez toi?

      Supprimer
  6. Bonjour Colo, ce champ de coquelicots est magnifique et fait bon ménage avec l'ail. C'est superbe :-)
    Chez nous, on commence à en voir.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le seul moment de l'année où l'on en voit, alors je n'ai pas résisté Denise!
      Bonne semaine, un beso.

      Supprimer
  7. Tiens, c'est amusant de voir ce mélange. Il doit bien y avoir une raison, la connais tu ? Je sais que pour éviter les pucerons sur les rosiers il faut semer des œillets d'inde mais ne connais pas les vertus du pavot sur l'aïl. Merci de ton passage et du gentil commentaire déposé sur mon blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y en a aucune Chinou...certains sols "rougissent" partout sur l'île en ce moment, et si on n'emploie pas de pesticides ou trucs du genre, les "amapolas" (j'aime le mot espagnol pour coquelicot) fleurissent à qui mieux mieux. La dame à qui appartient ce champ est visiblement écolo et..aime le fleurs!
      Bonne semaine à toi!

      Supprimer
  8. Alors donc les coquelicots suivent l'ail à la trace, déployant leur jolis tutus rouges, et à la nuit tombante ils dansent peut-être des quadrilles, quand personne ne remarquera plus rien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel magnifique commentaire Edmée, le bal des champs, j'adore!

      Supprimer
  9. J'adore les coquelicots, leur rouge unique, on en voyait beaucoup quand j'étais enfant, mélangés aux bleuets, au bord des champs ou des prairies, et puis ils avaient disparu (sous les pesticides ?).
    Mais ils reviennent, même en ville, le parterre en haut de ma rue en est plein pour le moment, c'est si gai ! Merci pour cette belle photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais vu de bleuets ici, par contre des étendues de coquelicots c'est vrai, si gais, si éphémères aussi. Mes enfants, jeunes, pilaient les pétales pour en faire de la "peinture".
      Tu pourrais essayer de planter de l'ail sur le parterre...?¿?¿?¿
      Bonne soirée ma belle.

      Supprimer
  10. Chandail à rayures rouges, un peu le maillot de l’équipe de Barcelone ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, un champ nationaliste?
      Tout est possible, bien sûr...
      Bonne semaine cher Tunkasina.

      Supprimer
  11. Quel plaisir ! Des coquelicots parmi les aulx !!!
    Trouver cette fleur est un bon signal qui veut dire que sur cette terre Monsanto ne fait pas Loi.
    En France, les agriculteurs ont trouvé le moyen de les faire disparaître des champs. Il ne reste plus qu'une triste uniformité. Quelques un font de la résistance sur les terrains en friches ou en bordure des parcelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est impératif d'encourager les résistants!!
      En Espagne aussi des pesticides à gogo, as-tu vu les champs d'oliviers? Pas une herbe, ni une fleur..les terres se désertifient, l'érosion emporte tout. Le village où j'habite est très "protecteur" de la nature, mais c'est loin d'être général.
      À pleurer...

      Supprimer
  12. La présence de ces coquelicots confirme qu'il n'y a pas eu d'herbicide là. Ah, juste je lis le commentaire au-dessus. ;)
    Est-ce qu'une salade aux aulx frais, parsemée de graines de pavots donne vigueur et santé, comme on l'attribue à l'ail ?
    En tous les cas, c'est bien joyeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ignore chère Lou, mais dans mon potager pousse tous ces ingrédients exotiques. J'essaye et te dirai!
      Un beso joyeux donc.

      Supprimer
  13. Symbiose brillez pour nous! Ah les "cloclicots" de mon enfance avec les "blouets"qui ont presque tous disparu à cause du bétonnage, du goudronnage, des herbicides, des pesticides et autres polluants inventés par des apprentis-chimistes .
    Heureusement on en retrouve de nouveau dans des compositions appelées "prairies fleuries" vendues dans les jardineries . J'en ai semé l'an passé...j'attends toujours leur floraison. L'espoir fait vivre....
    Je vous prie de me pardonner d'avoir déserté "un peu" votre blog ( les autres aussi rassurez-vous) ces derniers temps pour cause d'activités nombreuses et variées. :)
    Très belle semaine Colo . Ici il fait beau temps et il paraît que ça va durer . La Bretagne n'est plus ce qu'elle était , mais pour iune fois on ne va pas se plaindre ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous savoir en forme me réjouit plus qu'un...champ de coquelicots, Gérard!
      Il fait très beau ici aussi en ce moment, le potager en est tout heureux, les roses et lauriers rouges, roses et blancs aussi.
      Excellente semaine à vous, même si rien n'est plus ce qu'il était....Amicalement.

      Supprimer
  14. Tu peux faire de l'ail confit à la liqueur de coquelicot. Voui, voui, tiens voilà une adresse : http://www.750g.com/ail-confit-a-la-liqueur-de-coquelicot-r46499.htm
    Tu me diras le goût ... moi je n'ai pas essayé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, je n'avais jamais soupçonné qu'on puisse faire de la liqueur de coquelicot!!! Je crois que je me contenterai de confire l'ail....
      Grand merci Lily!

      Supprimer
  15. Un rêve de coquelicots! Mais je m'estime heureuse, ils aiment mon jardin et colonisent aussi les pots de fleurs!
    Bisesssssssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est si joli l'époque des coquelicots!
      Bon weekend, besos

      Supprimer
  16. Joli et presque pathétiques, ces coquelicots combatifs sur une terre qui paraît bien sèche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a en effet un temps qu'il ne pleut pas, mais cela convient parfaitement à l'ail qui doit sécher tranquillement...

      Supprimer