18 oct. 2014

Souci écologique. / Preocupación ecológica.


N'ayant jamais beaucoup voyagé j'ignore si cette particularité existe ailleurs que dans mon village: des trottoirs pour arbres.

Nunca viajé mucho e ignoro si esa particularidad existe en otro lugar que en mi pueblo: aceras para árboles.







Bonne semaine à vous, la prochaine fois nous parlerons de "dragons"!
¡Que tengaís una buena semana, la próxima vez hablaremos de "dragones"!

46 commentaires:

  1. Si tu savais...il y a même des parkings pour arbres centenaires...c'est le règne du béton et on s'étonne que l'eau du ciel prenne ensuite ses aises là où elle trouve place...folie des hommes ! C'était mon petit coup d 'humeur, j'espère que tu voudras bien m'excuser...Un beso comme tu dis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'encourage vivement à continuer à avoir ces coups d'humeur chère Danielle!
      Un dramatique manque de prévisions à long terme, la politique c'est ça, et nous voilà foutus...

      Supprimer
  2. Plus les élus parlent écologie, moins il la pratique .. je le vois tous les jours dans ma ville et ça me désespère. Le béton rogne partout où il peut, les arbres ont la portion congrue, on abat à tour de bras sous prétexte de sécurité ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici je ne comprends pas Aifelle...les arbres y sont depuis toujours, la route depuis longtemps...à quoi, à qui diable servent ces mini trottoirs?
      On n'abat pas les arbres ici, la fièvre hyper sécuritaire et infernale n'a pas (encore?) cours.
      Bonne journée!

      Supprimer
  3. ils ont bien du mérite, les arbres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles! Curieusement, ils vont bien...

      Supprimer
  4. Dans le quartier où j'habite, il y a une belle petite place avec une dizaines de jolis muriers… Parfois, un cirque y venait… Parfois, des artisans proposaient leurs produits… C'était un lien social… Maintenant c'est un chantier, les arbres j'imagine vont être abattus pour qu'il y ait 2 ou 4 villas… Un désastre ! Le CIQ ne dit rien (évidemment)… ça ne rapportera pas grand chose… sinon que la pluie inondera encore un peu plus les rues puisque ces petits bassins de rétention disparaissent peu à peu pour des intérêts économiques…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que tout cela m'attriste et me met en rage!
      L'homme et ses relations, ses rêves ont été escamotés...il faudrait des fées, une multitude de fées!

      Supprimer
  5. J'ai toujours vu sur les trottoirs des avenues cet espace sans béton réservé aux arbres.
    Actuellement il y a un retour à la nature au sein des villes : pelouses et parterres de fleurs sans pesticides, tonte raisonnée ( une partie est laissée pour les insectes ) aménagement des nouvelles zones bétonnées en harmonie avec la nature. ( Lyon, Roanne, et bien d'autres vues au hasard de mes voyages ).
    Je t'embrasse fort ( juste avant de laisser le Lyonnais pour aller vérifier la bonne santé des arbres du côté de Saumur ! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, quelques prises de conscience ci et là. Comme je le dis plus haut, ce que je ne comprends pas c'est la construction de trottoirs "avec trous pour troncs"!!!

      Je t'embrasse, tu me raconteras Saumur?

      Supprimer
    2. Nous y étions le week-end dernier !
      Voyons ce qu'elle nous en dira ;-)

      Supprimer
    3. Et tu nous avais caché ça! tztztzt ;-))

      Supprimer
    4. " elle " n'en dira probablement que du bien, " elle " aime partager le bon côté des choses.

      Supprimer
  6. Comme un arbre dans la ville ...
    C'est un problème complexe, certains souhaitant la sécurité avant tout, d'autres voulant laisser la nature nous apporter l'oxygène et la poésie dont nous avons tant besoin dans les villes. Les racines des arbres ont une puissance extraordinaire et déforment le béton sur un large pourtour. Il faut y songer au moment de la plantation. Bon dimanche Colo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi Lily. Ici l'hyper sécurité n'est pas une priorité, cela me semble sain.
      Les racines...certains arbres en ont qui "cassent tout", mais en choisissant bien...tant de spécialistes partout et puis...enfin.
      Nous marchons tous sur la rue, pas moyen d'utiliser ces trottoirs, même quand on est filiforme!!!

      Supprimer
  7. Dans les grandes villes ( comme Nantes que je connais bien) je me suis toujours demandé où les arbres pouvaient puiser l'eau dont ils ont besoin. Dans les égouts peut-être ??
    Béton et goudron sont les deux plus "beaux" symboles de nos civilisations destructrices.
    Ici ou là on a même reconstitué des troncs d'arbres en béton armé !! Eh oui, on n'arrête plus le "progrès" , c'est même considéré comme le nec plus ultra du modernisme ! Pas d'entretien , pas de feuilles à ramasser , des formes à la demande , des imitations de noeuds, de branches cassées, la poésie en béton armée se porte bien . Une place entière a été réservée aux dieux Béton et Goudron, il ne manque que les plumes :)
    Très beau dimanche Colo, au pied de vos arbres à qui on a tricoté des chaussons en pavés pour qu'ils aient bien chaud l'hiver ...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De faux arbres? J'en reste pantoise...comme les faux sapins de Noël.
      Parfois Gérard, mon village est fort petit, quand je me déplace comme tout le monde sur la chaussée, je regarde ces arbres-trottoirs et j'ai l'impression qu'ils se mettent en marche.
      Ils sont grands et beaux, donnent une indispensable ombre..et s'ils décidaient de rejoindre la montagne qui est à deux pas?
      Un fort beau dimanche, rendu joyeux par la fin d'un traitement plutôt lourd.
      Bien amicalement, bonne semaine.

      Supprimer
    2. À la gare St Charles à Marseille, il y a des arbres assez grands dans le hall… ce sont de vrais arbres (des palmiers il me semble) mais on a utilisé une technique pour qu'ils restent ainsi comme vitrifiés. Drôle de monde !

      Supprimer
    3. Ce besoin de tout contrôler...vitrifier des arbres! Je les avais vus à St Charles mais jamais je n'avais imaginé qu'on les avait "fossilisés"!
      Tu as vu chez Lou le jardin tropical de la gare d'Atocha de Madrid? De VRAIES plantes qui poussent! http://www.panoramio.com/photo/16118415
      Bonne journée amigo

      Supprimer
    4. Magnifique ! Ah ! Les espagnols ! Classes !

      Supprimer
    5. Magnifique ! Ah ! Les espagnols ! Classes !

      Supprimer
  8. J'aime penser - naïvement ?- qu'il y a beaucoup de coulées et trouées vertes que l'on s'efforce de préserver et même développer. Les quartiers s'humanisent, il y a certes de vraies taches dans le tableau, mais lorsque c'est réhabilité, les plantations, la respiration verte sont là, on ouvre on éclaircit au lieu d'empiler.
    En tout cas c'est ainsi par chez moi et je m'en réjouis lorsque j'enfile ma panoplie de cycliste ou de piéton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une excellente nouvelle donc, merci señor K.
      Ici aussi les espaces verts et fleuris augmentent; ce billet est le résultat de ma perplexité: qui et pourquoi a-ton privilégié la sécurité des arbres à celle des humains?
      Une enquête s'impose...

      Supprimer
  9. Les agglomérations et les campagnes sont de plus en plus bétonisées. Mais ils tiennent bons les braves, cernés de toute part. Ce sont les paveurs qui doivent trouver ça drôle chez vous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent des racines, plus fortes que le béton, craquent le tout..les arbres/plantes rient, se moquent de nous et c'est mérité.
      Les paveurs, oui, il faudra les interroger également lors de l'enquête!
      À bientôt Christian.

      Supprimer
  10. dans ma rue des arbres ont été planté avec un joli bout de terre pour vivre, comme sur tes photos , ils ont beaucoup grandi depuis que je vis ici et l'été ils commencent à donner de l'ombre
    Parfois supprimer des arbres est indispensable, sur la place Bellecour ce fut le cas mais depuis le réaménagement a vu la plantation de pas mal d'arbres alors ....

    RépondreSupprimer
  11. Ah oui! les fameux trottoirs pour arbres!! Je n'en ai pas vu ici mais nous avons des trottoirs pour poteaux, des trottoirs pour voitures, des trottoirs pour cannes à pêche sur la Corniche, sans parler des trottoirs WC pour chiens... bref, rassure-toi je ne vais pas enchaîner avec les pistes cyclables!! Le tumbet a été englouti et nous avons mis une belle gifle à une deuxième coca de trempo, grand succès des plats majorquins à la maison! Très grosses bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hellenique, des trottoirs pour cannes à pêche, je n'y avais pas pensé!!
      Bientôt les plats majorquins d'hiver...vous aimez le choux vert?
      Bonne journée, je t'embrasse!

      Supprimer
  12. On dirait que même le chien boude ces trottoirs ! Quant à passer avec une poussette d'enfant, n'y pensons pas... A emprunter en cas d'embouteillage peut-être ?
    Bonne soirée, Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être pour jouer à cache-cache...ou faire su slalom???
      Bonne journée à toi aussi, un beso

      Supprimer
  13. Bonsoir Colo, c'est la première fois que je vois des trottoirs pour les arbres... et les piétons ? Comme tu le dis, ils marchent sur la route. C'est le monde à l'envers.
    Bises et belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Denise, on se demande en effet où est la logique...!
      Bonne journée, un beso.

      Supprimer
  14. Il y a en Belgique, par endroits, des arbres qui ont leur trou d'aération dans un trottoir, un peu comme ce que tu montres... Les racines, je ne sais ce qu'elles en pensent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une enquête auprès des racines, un micro trottoir?;-))
      Bonne semaine Edmée

      Supprimer
  15. dans ma rue des arbres ont été planté avec un joli bout de terre pour vivre, comme sur tes photos , ils ont beaucoup grandi depuis que je vis ici et l'été ils commencent à donner de l'ombre
    Parfois supprimer des arbres est indispensable, sur la place Bellecour ce fut le cas mais depuis le réaménagement a vu la plantation de pas mal d'arbres alors ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette ombre et ce vert indispensables pour équilibrer tout ce béton...oui, les arbres se portent généralement bien en ville....la rue de ma jeunesse était plantée de marronniers ..qui y sont toujours je crois.
      Bonne journée à toi!

      Supprimer
  16. Dans ma ville, les trottoirs, (enfin certains), sont pour les chiens. Et donc vaut mieux vérifier où l'on pose ses pieds... Bon, enfin cela s'améliore, mais peu mieux faire. De beaux platanes, vénérables, agrémentaient notre place centrale, puis ils furent démantibuler et la place refaite, (épurée, dallée, fini la poussière et les graviers). Des gringalets furent plantés, nous attendrons quelques années pour que leur ombre soit efficace... Cependant, on peut voir apparaître des arbres sur les parkings de certaines grandes surfaces, puis chez l'un ceux-ci furent supprimer pour être remplacer par des ombrières photovoltaïques... Chacun son profit !

    RépondreSupprimer
  17. PS : Comment font les personnes à mobilité réduite ou celles avec fauteuil ou déambulatoire ?

    "peut" mieux faire en correction...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De fait tout le monde, de ce côté de la rue, marche sur la route...enfants, mamans avec poussettes, personnes avec des difficultés motrices...heureusement il y a peu de trafic et o roule lentement, poliment!!
      Les cacas de chiens...dans certaines villes je sais que ce sont les cyclistes qui envahissent les trottoirs...à se demander si marcher ne devient pas un exploit!!!
      Merci Lou, un beso grande

      Supprimer
    2. Oui, ici, aussi pour les cyclistes ! A mon grand damne ! C'est au passant de faire attention au cycliste, le monde à l'envers...

      Supprimer
  18. En regardant bien les photos, j'imagine le casse-tête de la municipalité… Arracher les arbres pour construire un vrai trottoir ? Élargir la chaussée mais comment ? (les maisons sont très proches). Réduire la route pour faciliter la mise en place d'un trottoir à côté de cette bordure arbustive ? Pas simple. Sans doute, le mieux aurait été de ne rien faire. Un peu comme sur les routes nationales bordées de platanes… on imagine pas de trottoirs. Mais ici c'est la ville. Gros soucis pour les urbanistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "le mieux aurait été de ne rien faire", en effet Obni, c'est bien le sens de mon billet je crois.
      Construire un trottoir pour les seuls arbres est un luxe purement esthétique.
      Merci d’être revenu, un beso de bonne journée.

      Supprimer
  19. En revenant à tes photos, je me demande tout à coup si cette absurdité ne découlerait pas d'une autre, par exemple d'une règle administrative obligeant les riverains à placer un trottoir côté rue, quel que soit l'espace disponible - les administrations sont si souvent aveugles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as certainement raison, ces trottoirs sont le résultat, absurde, d'une norme. Ce ne sont bien sûr pas les riverains qui les construisent, mais le résultat est le même: absurde.
      De même il est prévu, toujours dans mon village, que les immeubles (de 2 étages maxi ici), doivent avoir un local commercial au niveau de la rue. Ah tiens, c'est malin! Une fois qu'il y a les 5 commerces nécessaires, qui voudrait s’installer..et se ruiner? Alors, après un temps, on obture le rez de chaussée...!!!!!
      Normes...aveuglement...absurdité...il y a du travail.
      Bonne journée ma douce

      Supprimer
  20. Bonjour Colo,
    C'est pareil à Paris mais les trottoirs sont plus grands.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hola Carole!
      Quelle bonne surprise. Oui, ailleurs les humaisn et les arbres, les chiens, les poussettes tous se partagent les trottoirs, ici...tu vois!
      Besos

      Supprimer