9 janv. 2015

Pause



Voici quelques mots d'Antoni Xumet extraits du beau volume "Majorque, l'île aux poètes" Édition Illador, trilingue, majorquin, espagnol et français.

 "Dans le livre de nos destinées, on devine des fautes d'orthographe"(p.11)*

Ce blog restera entre parenthèses pour un temps, le temps pour des "blouses vertes et blanches" comme les appelait le très cher JEA, de repartir à la pêche d'un truc de nature inconnue.

Portez-vous bien et à bientôt.

 
Rafel Joan, pintor mallorquín


 "En el libro de nuestro destino, se intuyen faltas de ortografía" (p11)*


Unas palabras de Antoni Xumet sacadas del precioso libro “Majorque, l'île aux poètes”, Edición Illador, trilingüe, mallorquín, castellano, francés.

Este blog permanecerá entre paréntesis durante algún tiempo, el tiempo para que unas batas verdes y blancas realicen la pesca de un chisme de origen desconocido.

Pasadlo bien y hasta pronto.


*trad. française Margarida Llabrés et Bernard Pons
 Trad. español Antoni Xumet




42 commentaires:

  1. L'île aux poètes, je retiens !!
    Les blouses vertes et blanches ??? Si je crois comprendre, bon courage Colo et à bientôt !
    Le tableau me plaît bien comme un espoir de printemps...
    Besos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu comprends bien, merci beaucoup Enitram.
      À mon retour de publierai plusieurs poèmes de ce livre, tu verras.

      Je t'embrasse

      Supprimer
  2. Plein de pensées positives.
    Plein de courage.
    Bien avec toi chère Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tout coeur K; c'est la nature du truc qui est inquiétante, le reste, bof, ça ira bien.
      À bientôt.

      Supprimer
  3. Tout juste te dire que mes pensées amicales et positives seront à tes cotés. Les pensées ça voyagent de façon instantanée, ce qui est bien pratique quand on est loin.
    Le printemps majorquin foisonnant, éclatant, de ton billet t'attend pour très bientôt.
    A très bientôt, Colo !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les sens tes pensées, déjà chère Fifi; je suis de nature positive, ça aide fort.
      Merci à toi, sais-tu que les amandiers vont bientôt fleurir ici?
      Un beso.

      Supprimer
  4. Courage et souviens-toi que nous t'attendons de pieds fermes( oui les deux, c'est mieux) quant à moi je pense très fort à toi.Dès gros bètchs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Danielle, on repart à Venise après?
      Muchos besos

      Supprimer
  5. Bonsoir chère Colo,
    Que cette toile est belle Elle me fait penser à une aquarelle de mon oncle. Il a fait de très belles aquarelles.
    Mes douces pensées sont vers toi et je te souhaite de tout coeur tout le meilleur.
    Et je me réjouis de voir sur ton blog les amandiers en fleurs.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Denise, à mon retour je prendrai des photos des amandiers, promis!
      Je t'embrasse

      Supprimer
  6. De tout coeur avec toi.
    Plein de bisous

    RépondreSupprimer
  7. Pense à un champs de lavande ou de tournesols, comme je l'ai fait alors. Vois les délicates fleurs de l'olivier. Je t'embrasse, fort.

    RépondreSupprimer
  8. Chère Colo, je vous envoie par le vent qui souffle actuellement en Bretagne plein de blouses roses, rouges, jaunes, couleurs de l'arc en ciel ... Nous pensons beaucoup à vous. Grosses bises si vous me permettez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que c'est joli, je regarderai tous ces dévoués et compétents et charmants "soigneurs" en jolies couleurs grâce à vous, à tous.
      Merci pour tout, je vous embrasse aussi.

      Supprimer
  9. Toutes mes pensées t'accompagnent Colo, que les blouses vertes et blanches te renvoient vite à la maison et en forme. Nous t'attendons. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Aifelle, à très bientôt.

      Supprimer
  10. oh oui, que les blouses blanches et vertes fassent bien leur travail et que tu nous reviennes pleine de belles images et de beaux poèmes!
    bises, Colo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ira bien, merci Adrienne. Ce livre a tant de beaux poèmes parlant du paysage de mon île qu'il me faut revenir vite et en forme!
      Un beso.

      Supprimer
  11. N'oublies pas de refermer très vite la parenthèse, nous t'attendons pour effacer les points d'interrogations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'oublierai pas, promis Tunkasina; merci d'être là, un beso grande

      Supprimer
  12. Ah comme on aimerait les corriger d'un coup de crayon, ces fautes-là, plutôt que d'ouvrir des parenthèses. Que tout se passe pour le mieux, très chère Colo. Que le vent souffle jusqu'à toi des ondes positives et des caresses d'amitié. Heureuse de retrouver Rafel Joan avec cette belle toile printanière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci belle amie.
      Rafel Joan, oui, je regarde souvent le catalogue...et je compte illustrer les prochains billets de poèmes de ce beau livre par certaines de ses toile.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  13. Je te souhaite beaucoup de courage
    Des blouses que je connais et que je fréquente beaucoup surtout les blanches
    Il ne faut pas perdre confiance même si ce n'est pas toujours facile et se dire que la médecine progresse en permanence
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aloïs, je ferais bien aujourd'hui un tour dans une de tes barques avec toi!
      Tu as raison, il faut s'accrocher à l'espoir, je sais que tu le fais aussi.
      Je partage mon courage avec toi et t'embrasse fort.

      Supprimer
  14. Je prends le titre de ton précédent post : "juntos" pour te dire que nous sommes ensemble, avec toi par la pensée. Mon pinceau va transformer virtuellement les blouses blanches en blouses d'artiste pour te faire sourire, illuminer de jaune la chambre où tu es et faire un "ciel de lit" bleu espoir. Au plaisir de te lire très rapidement.

    RépondreSupprimer
  15. Colo, je te souhaite beaucoup de courage, je sais qu'attendre des résultats est très éprouvant. Je penserai bien à toi ces prochains jours. Claude

    RépondreSupprimer
  16. Soyez sereine et confiante, nous penserons à vous.

    RépondreSupprimer
  17. Bon courage. Donnez des nouvelles. Vous allez me manquer. Je vous embrasse fort et vous serre (virtuellement) dans mes bras.

    RépondreSupprimer
  18. Colo, merci pour ta jolie coupelle qui me fait penser au plaisir de l'échange à travers nos blogs, malgré les kilomètres, les montagnes et la mer qui nous séparent. Je mettrai dans la coupelle olives vertes ou anchois lors de l'apéro. Et je me dirai " Elle va rapidement guérir la petite Majorquine, elle va reprendre des forces et revenir à travers ses mots enrichissants, ses photos et sa belle ouverture d'esprit. Merci pour ce que tu es et à bientôt. Bises amicales.

    RépondreSupprimer
  19. Je ne me joins aux autres pour t'envoyer une bouffée de courage et surtout l'envie de regarder "au loin"... Gros bisous et tendresse....

    RépondreSupprimer
  20. Tout près de toi, Colo, pour te donner du courage et pour que tu nous reviennes plus forte. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  21. Je t'envoie tout de suite une gomme pour lutter contre les fautes d'orthographes. Des bisoutoudoux

    RépondreSupprimer
  22. J'espère que les fautes d'orthographe sont corrigées sur le chapitre en cours, et que tu vas bien! Bisous!

    RépondreSupprimer
  23. Alors j'espère que tu profites bien de ta pause Colo...
    Je venais juste te souhaite une bonne et heureuse année au passage!
    Bisous, bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  24. J'espère sincèrement que c'est une fausse alerte.
    Bon courage, et à bientôt ...
    Tiens-nous au courant de la couleur du ciel au-delà des vitres ...

    RépondreSupprimer
  25. Zut, j'ai collé mon nez et mes mains sur la vitre, pour voir. Coucou.

    RépondreSupprimer
  26. Je suis venue aux nouvelles... et j'espère que tu vas mieux... ne te dépêche pas pour nous... ton temps t'appartient! Bisous

    RépondreSupprimer