17 juil. 2014

Lignes du soir / Lineas de la tarde

Horizontales et quelques verticales. Des paysages nus, pourtant si habités; des souvenirs moins colorés que ceux de ces photos reçues.

Souvenirs des brise-lames où on jouait, pêchait...glissades et chutes.




Breskens, le sud-ouest de la Hollande, le jour s'illumine avant de s'éclipser.
Des paysages qui font penser au peintre belge Spilliaert.
Merci MF.

Horizontales y algunas verticales. Paisajes desnudos, sin embargo tan habitados; recuerdos menos colorados que en esas fotos recibidas.

Recuerdos de rompeolas donde jugábamos, pescábamos...resbalones y caídas.


Breskens, al sur-oeste de Holanda, el día se ilumina antes de eclipsarse.

Paisajes que recuerdan al pintor belga Spilliaert.
Gracias MF.




Crépuscule à Breskens, Photos: MF





29 commentaires:

  1. ah oui! très juste, les stries dans le paysage de la mer et du couchant m'y font penser aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les "beaux"esprits se rejoignent! :-)

      Supprimer
  2. Lignes du soir ...espoir ! Des stries qui font penser à une portée . une seule note le "la" ( au-dessus du"sol") avant que tout ne s'assombrisse . Le crépuscule du dieu soleil ou le déclin du jour . De la lumière à l'ombre. Le soleil a rarement rendez-vous avec la lune sauf pendant les éclipses.
    Merci de m'avoir fait connaître Spilliaert . Bonne nuit Colo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espoir, espoirs...il en faut tant.
      Jolie idée que celle de la portée, vraiment, je vais approfondir votre idée, peut-être chercher une musique colorée.
      J'ai hésité à mettre dessous quelques toiles de Spilliaert, j'ignore tout à fait s'il est un peu / pas du tout connu hors de Belgique. MF est ma soeur qui habite dans ce coin du Nord, c'est grâce à elle que je connais bien ce peintre.
      Douce nuit à vous aussi.

      Supprimer
    2. Un chanteur "bien de chez nous", Alan Stivell qui chante accompagné de sa harpe au "crépuscule".
      http://www.youtube.com/watch?v=cVWfr0rsIAU
      C'est reposant !
      Bonne sieste Colo. :)

      Supprimer
    3. Relaxant, ô combien, et nostalgique à souhait, merci Gérard, c'est beau.
      Je connais bien Alan Stivell, à 20 ans je dansais sur sa musique entrainante...long long ago!
      Sieste magnifique, pas question de sortir avant 19h aujourd'hui, la chaleur est écrasante, comme chaque été:-))

      Supprimer
  3. Des couchers de soleil en dégradé, c'est beau !!!
    J'ai beaucoup de retard dans la lecture de tes billets, je prendrai mon temps pour les lire ! A bientôt ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Enitram, prends ton temps, rien de pressé ni d'actuel/pressé sur ce blog!
      Bon week-end, un beso!

      Supprimer
  4. Peintures abstraites ... la première m'évoque un peu Rotkho aussi. Je suis allée voir les toiles de Spillaert, je vois ce que tu as voulu dire. Mais l'idéal est encore d'être sur place et de contempler ce magnifique crépuscule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, un voyage s'impose, tu ne crois pas? :-))
      Je ne dirais pas que la peinture de Spilliaert est abstraite comme celle de Rotkho, mais les tabelaux de plage/mer ont ces horizontales, souvent ondulées.
      Bonne journée Aifelle!

      Supprimer
  5. La ressemblance entre la photo et la peinture de Spillaert ( que je ne connaissais pas, merci Colo ! ) est troublante.
    La photo: l'art d'être au bon endroit au bon moment ... et là, le moment devait être extraordinaire.
    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi qui aimes les plages, le sable et l'eau, tu aimeras, je crois, beaucoup de ses tableaux...quelques clics et hop, la découverte.

      C'est moins vert que chez toi où je me délecte et retournerai plus tard...muchos besos!

      Supprimer
  6. j'aime infiniment les paysages de ciel et d'eau et Spillaert me convient tout à fait, cela me fait penser au superbe roman La haut tout est calme de Gerbrand Bakker
    j'aime particulièrement la deuxième photo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique, je ne connais pas ce roman, je note!

      Ma préférence va aussi à la seconde photo, la lumière et couleurs atténuées.
      Bonne journée, un beso!

      Supprimer
  7. Magnifique coucher de soleil et je les aime tant. La deuxième photo me plaît beaucoup de par sa douceur.
    Un grand merci Colo de ce superbe partage.
    Je te souhaite une belle soirée et mes bisous pour un beau week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Denise, c'est peut-être la même chose pour toi; en été je reste toujours chez moi et reçois des photos de vacances de ma famille, mes amis. C'est fort amusant de voyager comme ça aussi...

      La lumière est si différente partout si on y fait attention!
      Excellent weekend, chaud partout je crois, un beso.

      Supprimer
  8. Invitation au voyage.
    Là tout n'est que (luxe) calme et volupté
    Baudelaire, Spillaert, photographe inspiré(e) par le couchant...de si belles inspirations dont tu te fais l'écho.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ça t'ait plu Maïté, ma soeur sera ravie!
      Un beso.

      Supprimer
  9. Absolument magiques ces photos ! Apaisantes photos, oxygénantes visions, quiétude… Merci Colo pour ces moments partagés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est saisissant de voir combien les couchers de soleil varient d'un endroit à l'autre...couleurs, reflets, paysages toujours différents.
      Merci à toi pour cet enthousiasme, un beso!

      Supprimer
  10. Magnifique. Absolument magnifique. J'aimerais voir cela "en vrai".

    RépondreSupprimer
  11. Superbe et méconnue Hollande... tes images sont parfaites...

    RépondreSupprimer
  12. Un sujet de photographie très intéressant : on peut aussi traiter les patchworks colorés de champs cultivés: aplats (les champs) et verticales (les arbres). Tout cela rappelle le génial Spilliaert en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtres le spécialiste Christian.... ma soeur MF fait de fort jolies photos, le sujet l'a enthousiasmée et voilà que nous en profitons tous!

      Supprimer
  13. Les couchers de soleil ont toujours fasciné les humains, celui-ci n'échappe pas à la règle. La photo est l'art d'être au bon endroit au bon moment, certes, mais encore faut-il restituer ce rendez-vous avec l'astre unique. Mission accomplie ici avec la restitution des lignes horizontales qui donnent une intensité particulière à la photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Serge....oui, les humains, - par peur du noir qui suit?, ont toujours peint, photographié le crépuscule. Moi je préfère les lumières de l'aube, plus délicatement nuancées, souvent.
      Mais ces photos sont superbes, j'ai été si contente de les recevoir.

      Supprimer