6 déc. 2013

Tisanes


F. García Lorca, une œuvre immense bien sûr: les gitans et leurs couteaux, la lune et son théâtre, mais aussi de courtes chansons aux images inattendues; voyez plutôt celle-ci!
F. García Lorca una obra inmensa, claro: los gitanos y sus cuchillos, la luna y su teatro, pero también unas canciones cortas con imágenes inesperadas; ¡vean esta!



Las tres hojas                                   Les trois feuilles

Debajo de la hoja
de la verbena
tengo a mi amante malo:
¡Jesús, que pena!

Debajo de la hoja
de la lechuga
tengo a mi amante malo
con calentura.

Debajo de la hoja
del perejil
tengo a mi amante malo
y no puedo ir.

Sous la feuille
de la verveine
mon amant est malade
Jésus, quelle peine!

Sous la feuille
de la laitue
mon amant est malade
a de la température.

Sous la feuille
du persil
mon amant est malade
et je ne peux aller.

(Trad: Colo)

Document unique: enregistré en 1931 par Federico G. Lorca au piano et La Argentinita!



                             __________________________________



( Quelqu'un sous mon persil, mes salades?...)












27 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas les dons de F Garcia Lorca pour l'herboristerie !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime ton titre,:-) Outre la verveine... la laitue est calmante et somnifère et le persil est diurétique, fébrifuge...De quoi soigner bien des maux :-)
    Bonne fin de semaine, Colo !
    Merci pour ce sourire poétique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, une pharmacie verte!
      Bonne fin de weekend à toi aussi.

      Supprimer
  3. A la place de l'amant j'aurais des doutes sur ce qu'on m'offre à manger :-)
    Merci pour la musique (mais pas pour les légumes :-) Bon week end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour tout amant, je n'ai trouvé qu'un escargot sous le persil :-)

      Chouettes castagnettes, olé!

      Supprimer
  4. Très amusant, et un enregistrement allègre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorca a enregistré plusieurs de ses "chansons" avec elle; j'aime le rythme et le ton enjoué, oui!

      Supprimer
  5. Ce sont des photos de votre potager maintenant ? Si c'est le cas, ici on a presque de la neige !

    Merci pour ce document rare. García Lorca, inépuisable vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, des photos prises ce matin; on peut enfin avoir ces verdures: pendant les mois d'été ni salades, ni persil; la chaleur et le soleil les brûlent, les font monter en graines.

      Lorca, oui, on croit en avoir fait le tour, puis...Bonne soirée à vous!

      Supprimer
  6. C'est émouvant d'entendre l'enregistrement, qui lui est allègre ! son talent était vraiment multiple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'écoute me produit le même effet Aifelle.

      Supprimer
  7. Personne sous vos laitues ou votre persil n'a l'air d'être malade . En cherchant bien peut-être trouverez-vous un lutin ?
    Ici "on joue des castagnettes" * , surtout le matin il fait 0°C ! Bon jardinage dominical Colo
    * pour prolonger un peu un de vos ex-billets..devinez :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien vous trouver dans mon potager Gérard, mais pas glacé...je vous offrirais un bon café chaud, ou une tisane si vous préférez!
      Ici, ce matin à 8h, 2º...brrrrrr aussi.
      Bon weekend!

      Supprimer
  8. "Une feuille tomba,
    puis deux,
    puis trois,
    Dans la lune un poisson nageait."
    in Valse dans les branches
    C'est tellement inattendu
    Que ça met le coeur en joie
    Malgré la tristesse peut-être ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'elle est belle cette Valse dans les branches, merci de me la rappeler Lily..

      Mais le rossignol
      pleurait ses blessures alentour.
      Et moi aussi,
      parce qu’une feuille tomba,
      puis deux,
      puis trois....

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Avec plaisir Annie, Lorca sait être léger aussi!

      Supprimer
  10. Et il jouait du piano !!!
    Belle fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  11. Rassure-moi, ces photos ont quelques semaines?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que nenni! Prises hier...tu veux une tisane de quoi?

      Supprimer
    2. C'est beau? Ça trahit les préoccupations simples mais réelles d'une femme amoureuse... tout au moins à la campagne et dans ce contexte :-)

      Supprimer
    3. Ah, mais je n'ai jamais écrit que c'était beau!
      C'est le côté inattendu, ludique ( végétal si tu veux mais c'est /c'était courant d'employer les plantes pour se soigner), musical aussi...bref l'ensemble qui m'a enjouée.

      Supprimer
  12. Un amant allergique aux plantes, tout ramolli, fiévreux, malade, ce n'est plus un amant, c'est un boulet !
    Elle devrait lui prescrire un régime un plus carné afin qu'il retrouve ... euh comment dire ... de la vigueur ! ! !
    Les seules trois feuilles encore vivaces chez moi aujourd'hui s'appellent " impôts " : locaux, foncier, sur le revenu ! Trois sources d'allergie, que même le grand talent poétique de Lorca ne pourrait guérir ! ! ! Donc pas de photos !
    merci pour les tiennes et pour la vidéo, un trésor.
    Je t'embrasse Colo, très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihihi, tu as des doutes sur les vertus des laitues... tout flagada l'amant!
      Chez toi, pas de feuille d'or sur les arbres? Tu me diras que pour les sieurs-impôts...mais c'est bien joli!
      Bon dimanche ma belle, nous partons à un buffet majorquin dans le village, je prends mon appareil bien sûr...Je t'embrasse!

      Supprimer
  13. Que cette prestation de Garcia Lorca est émouvante!
    Pour ma part je crois aux vertus des plantes et la verveine: j'adore son odeur et son goût!

    RépondreSupprimer