29 déc. 2012

Diversité et musique / Diversidad y músique

 
Une collaboration unique celle de Ablaye Cissoko le griot, vocaliste et extraordinaire joueur de kora Sénégalais et du trompettiste de jazz allemand Volker Goetze qui dure depuis 2008. 




Transcendant les frontières géographiques et musicales, c'est une synthèse musicale qui unit les traditions intemporelles de conteur-griot avec une perspective moderne.

Leur second album, (mai 2012) Amanke Dionti (qui peut se traduire “Elle n'est pas ton esclave”) est, disent-ils, un long voyage spirituel et musical.

L'improvisation est la clé de l'essence méditative de leurs chants, et l'endroit où ils enregistrent (dans ce cas Notre Dame du Bon Secours à Paris) ou donnent un concert, sont d'une grande importance “pour laisser entrer en nous ces moments de paix et méditation qui, vous le savez, ne peuvent s'installer longtemps dans l'instant” dit Goetze.





Una colaboración única la de Ablaye Cissoko el griot, vocalista y extraordinario músico de kora Senegalés y del trompetista de jazz alemán Volker Goetze que dura desde 2008.

Transcendiendo las fronteras geográficas y musicales, es una síntesis musical que une las tradiciones intemporales de contador/griot con una perspectiva moderna.

Su segundo álbum, (mayo 2012) Amanke Dionti (que se puede traducir por “Ella no es tu esclava”) es, dicen, un largo viaje espiritual y musical.

La improvisación es la clave de la esencia meditativa de sus cantos, y el lugar donde gravan (en este caso Notre Dame du Bon Secours en París) o donde dan un concierto, son de gran importancia “ para dejar entrar en nosotros esos momentos de paz y meditación que, como saben ustedes, no se pueden instalar por mucho tiempo en el instante” dice Goetze.



Méditation, fraternité. 
Je vous laisse écouter, savourer une des 7 chansons de l'album dédiée à Haïti.
 

Sublime cette voix, sublime la trompette. Fort le message.


Meditación, fraternidad. 
Os dejo escuchar, saborear una de las 7 canciones dedicada a Haïti.


Sublime esta voz, sublime la trompeta. Fuerte el mensaje.



Un excellent article en anglais ici. http://www.motema.com/artist/ablaye-cissoko-volker-goetze

écouter d'autres chansons de Ablaye Cissoko http://www.myspace.com/ablayecissoko

43 commentaires:

  1. belle et triste, cette musique
    merci Colo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu la trouves triste; elle provoque beaucoup d'émotions chez moi mais pas la tristesse. Chacun(e) la ressent à sa façon, bien sûr.
      Bonne journée Adrienne.

      Supprimer
  2. Bonjour Colo
    une très belle découverte ce matin. J'aime cette association et j'ai noté sur mon carnet le tire du CD et des musiciens. Dès que j'entends Kora, je dresse l'oreille. Dès due j'entends "griot" je suis toute ouïe, et le tout mêlé à de la trompette jazz, sublime.
    Quant au contenu, Haïti...émotion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hola Maïté, je suis ravie que tu aies tant apprécié. Avant d'acheter le Cd tu peux écouter d'autres morceaux sur le liens en dessous.
      Hasta pronto!

      Supprimer
  3. Je connais et apprécie ce duo dont l'album Sira est également très beau.
    Merci colo pour ce rappel, et ce partage, là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imaginais bien que tu les connaissais, toi K, l'amateur de jazz!

      Voici des mots de Goetze (tu comprends l'anglais je suppose):
      "Goetze says that the music on Amanke Dionti evolved during the extensive touring schedule he and Cissoko have kept up since the release of Sira. “You can say that Sira came about intuitively, while by the time we recorded Amanke Dionti, we were much more aware of the elements that make our pairing work,” he explained."

      Un autre jour peut-être te ferai-je découvrir quelque chose que tu ne connais pas!:-)


      Supprimer
  4. La voix est sublime c'est vrai, j'aime ce mélange de talents, la douceur de la kora, l'irruption de la trompette. Je suis allée écouter les autres morceaux et je vais à la recherche de l'album mentionné par K. Me voilà très tentée ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un cadeau à te faire pour la fête des Rois...? Liasse-toi tenter!

      J'ai passé un temps fou à écouter moi aussi, à regarder divers vidéos sur l'un, l'autre, les deux, le griot rouge..en fin, tout. Vive les vacances aussi.
      Beau weekend Aifelle.

      Supprimer
  5. L'extrait proposé est une vraie découverte: je me propose d'écouter les autres plus tard que je range dans mes favoris.
    Un très beau partage musical, dépaysant, important aussi car Haïti souffre.
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que les autres morceaux vont seront agréables à l'oreille, peu à peu on entre dans ce genre musical inhabituel.
      Excellent weekend à vous aussi, froid et grand soleil ici.

      Supprimer
  6. “Elle n'est pas ton esclave” : voilà un titre qui ne peut que me réjouir, tu t'en doutes ! :)

    Très belle chanson sur Haiti, très belles images accompagnant la musique. Merci pour le partage !
    C'est vraiment doux et fort..
    Chez toi, on est sûr de trouver quelque chose qui fasse "redescendre" (runterkommen), comme sur un tapis de plumes. Ton blog est un remède pour les gens trop tendus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, j'ai en effet bien pensé à toi! Voisi, en anglais, une explication du titre:
      "“Amanke Dionti,” which can be translated to “She is Not Your Slave,” is sure to create controversy in Cissoko’s home country of Senegal, as it tackles one of the least public but still very troubling societal issues facing the Senegalese people. Cissoko’s lyrics exhort respect for the thousands of young women, who are sent by their starving families in the poorest remote areas to serve as maids for more prosperous urban families. These young women hope to work in exchange for food, shelter, education and certainly more money than they ever might have been able to earn had they remained at home, but instead many are exploited and treated as nothing more than slaves. By openly addressing these conditions, Cissoko is violating a taboo in his homeland: While the role of the griot may have been to speak out about those things that ordinary people were not allowed to address, Cissoko takes these issues to an international audience, becoming in essence a “global griot.”

      Relax et méditation Euterpe! :-)
      Belle fin d'année.

      Supprimer
  7. C'est tout à fait splendide et je viens d'en faire profiter mes filles qui sont encore autour de moi
    Superbe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une écoute si bien entourée doit faire chaud au coeur Dominique!
      Ravie que tu aies aimé.

      Supprimer
  8. C'est un tel enchantement que je suis en train d'écouter les autres morceaux : j'adore cette alliance des cordes et de la trompette, et j'y trouve un grand apaisement à la nuit tombée. Un très beau disque à offrir ou à s'offrir, merci Colo de me faire découvrir cette musique.

    @ Euterpe : je viens de lire que "selon la légende, la première kora était l’instrument personnel d’une femme-génie qui vivait dans les grottes de Kansala en Gambie" - Wikipedia explique ensuite comment les hommes l'en ont dépossédée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un plaisir vraiment partagé Tania.... Musique apaisante sans aucun doute.

      C'est la fête à Euterpe ici aujourd'hui, pourvu qu'elle revienne lire!

      Supprimer
    2. C'est fait !;)

      Merci, merci beaucoup à toutes deux et bonne saint Sylvestre ! Je suis sur le départ pour une fête avec, entre autres, des africain.e.s. Je vais pouvoir en parler autour de moi et apprendre si d'autres connaissent !

      Supprimer
  9. merci colo pour toutes ces trouvailles, ces poèmes, ces morceaux de musique, ces regards portés sur ton île et sur le monde...
    bonne année à toi et tes proches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle année à toi aussi Kwarkito, comme toi je cherche à entendre l'oiseau qui chante toujours quelque part.
      Merci.

      Supprimer
  10. Oh merci Colo. Je ne connaissais pas. Appel à méditer effectivement, à poser les tourbillons loin de soi. Magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ça te plaise tant Bacchante.

      Supprimer
  11. Très, très beau ! Tout ce que j'aime, la douceur des cordes de la kora, la trompette qui apporte une autre tonalité, plus festive, et les voix si envoutantes, douces, chaleureuses, un peu méditatives il est vrai. Je sens que je vais réécouter cela plusieurs fois pour en apprécier tout le charme. Merci Colo et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Lily, l'ensemble est envoûtant, c'est vrai.
      Belle fin d'année!

      Supprimer
    2. C'est doux et harmonieux, fluide... on a envie de se laisser aller, de vider l'esprit de ce qui ne devrait pas y être!

      Merci Colo et une très très bonne année 2013!

      Supprimer
    3. Je te souhaite une Année toute douce et rieuse chère Edmée!

      Supprimer
  12. C'est presque planant mais le mot Tahiti retient à lui tout seul, une grande émotion...
    De belles heures de bout d'an à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un bout du monde à l'autre, d'une année à l'autre, émotions.
      Belle journée à toi!

      Supprimer
  13. j'ai savouré,je savoure et j'y retourne !
    Merci Colo, c'est magnifique, propice au recueillement, à l'introspection et en même temps l'esprit s'envole ... Très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me réjouit vraiment, Sable. Reviens quand tu veux, ma porte est toujours ouverte!
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  14. Je savoure ... merci Colo, tu ne sais comme j'aime, ayant écouté durant mon enfance la kora au Togo, dans la brousse, je suis passionnée de ces mélanges inter culturels, mixités des créations, des origines, quand c'est réussi, c'est d'une richesse, d'une ouverture sur l'autre, d'un beau ... Je connais mieux les chanteurs ou musiciens maliens mais là je découvre, il m'enchante ... et le charme jazzy à l'arrière de la trompette, à nous de revisiter ces terres qui souffrent, je pense aux enfants d'Haïti, leur misère, en ces temps de fêtes chez nous, avec le merveilleux sourire de ce petit en haut à droite ...

    Merci pour ton passage et tes bons voeux, les miens en retour, chère Colo, tu me fais voyager, le voyage est paisible, riche, fécond ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vécu au Togo...quelle expérience inoubliable!
      L'interculturel me séduit toujours, je le vis au quotidien; après, tu as raison, c'est plus ou moins réussi, mais le mélange est si intéressant.

      Voyageons en esprit, un beso!

      Supprimer
  15. Qu'on est loin de l'agitation stérile et de la fébrilité de consommation qui nous caractérisent . Merci beaucoup Colo , j'en suis tout "chamboulé" .
    j'ai toujours été un fan de jazz ( et de Miles Davis entre autres) et cette association de kora et de trompette est un vrai régal.
    Très bonne année 2013 Colo .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage votre "chamboulement" Gérard et je suis si contente que cette musique vous ai "parlé".

      Des fêtes très peu consommatrices ici en Espagne comme vous pouvez l'imaginer, mais les sourires et sympathies ne manquent pas.

      Excellente année à vous aussi!

      Supprimer
  16. Coucou amielointaine
    Comme le disent si bien tes lecteurs, c'est un réel bonheur que de venir plonger loin de la société de consommation dans la poésie de ton blog. C'est une magnifique découverte que cette voix et album, j'essayerai de le trouver à la bibliothèque pour le graver. Tu as le chic toujours de trouver des pépites et la générosité de les partager. J'espère que tu as passé d'agréables fêtes de NOEL et te souhaite un joyeux réveillon de la Saint Sylvestre. Te fais une biz bien amicale et reviendrai l'an prochain pour te présenter mes voeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir de te retrouver Véb. Pas plus loin qu'hier je naviguais sur ton blog à la recherche de recettes de pâtes de fruits, d'oranges en l’occurrence, nous en avons tant...
      Belle fin d'année...et début 2013, je t'embrasse.

      Supprimer
  17. Merci pour cette belle chanson dédiée à Haïti, Colo. Mes meilleurs vœux pour 2013 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente année 2013 Danièle, riche en haïkus et autres découvertes!

      Supprimer
  18. Merci à toi pour toutes ces découvertes qui au-delà des ondes nous rapprochent ...
    Meilleurs voeux à toi et à ta famille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente année à toi et aux tiens Savarati!

      Supprimer
  19. Réponses
    1. Grand merci Karol, je vous souhaite une belle Année à vous aussi!

      Supprimer
  20. J'ai écouté hier, j'écoute encore aujourd'hui.
    Je commence bien l'année grâce à toi.

    Que 2013 soit inspirante. (Pour l'une et l'autre.)

    Becs de Montréal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lali, je suis si contente que cette musique te plaise!

      Besos de Palma!

      Supprimer