7 sept. 2014

Dimanche de figues / Domingo de higos



Higos caídos ;
las hileras de hormigas
y  gorriones

Figues tombées;
les files de fourmis
et moineaux





Les leur disputer ou grimper?
¿ Disputar  o trepar?

37 commentaires:

  1. l'odeur des figues est un parfum qui a toujours su m'envoûter, au secours M Freud je ne sais pas pourquoi mais pour moi s'est associé à du plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plaisir intense de t'y planter les dents....chaque bouchée accompagnée d'un morceau de vieux fromage d'ici, miam!

      Supprimer
  2. Joli haïku - tu nous diras ta réponse ?
    Bon dimanche, Colo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as remarqué l'échelle? Fabriquée sur l'île, très large en bas, on y monte sans danger...
      Bonne fin de journée, un beso.

      Supprimer
  3. Les ramasser, les fendre en leur milieu. Les disposer sur une plaque (à tarte par ex. Les mettre à dormir dans le congélo. Puis les regrouper dans un sac adéquat. Idéales pour une tarte future ou un canard aux figues...
    Sinon, un verre d'eau de vie de figues : indissociable d'un séjour en Corse et idem au Portugal...

    RépondreSupprimer
  4. PS : confiture de poires et figues... tu m'en diras des nouvelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'apprends qu'on peut les surgeler...très utile vu leur fragilité!
      Je te donnerai des nouvelles de la confiture, promis, promis.
      Merci Lou, bonne semaine.

      Supprimer
  5. Je ne saurais dire... Je n'ai jamais vu de figue tombée, juste celles du magasin :( ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon! Il est étrange que dans toutes tes pérégrinations de par le monde...et en Belgique, oui, bein sûr!
      Bonne semaine Edmée.

      Supprimer
  6. miam! à ta place, je monterais l'échelle pour en cueillir un petit panier :-)
    (je me demande si le figuier planté à l'automne dernier produira un jour, sous nos latitudes ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, montée je suis...les fourmis c'est pas mon dada!!!
      Ton figuier...il supporte ici des températures jusque 0º....bonne chance!

      Supprimer
  7. Un lointain plagiat

    J’aime le parfum des figues le soir au fond des prés
    Ni les oiseaux ni les fourmis ne pourront m’arrêter
    Avant qu’ils ne dévastent
    Je les emporterai …

    mais un réel amour pour ces fruits de soleil ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, oui, joli!

      Je partage ton amour pour ces fruits, pour l'arbre aussi....bonne semaine Savarati.

      Supprimer
  8. Je ne connais des figues que celles qui sont vendues séchées . Jamais je n'aurais pu imaginer qu'on puisse avoir besoin d'une échelle pour les ramasser . Ou alors je confonds avec les figues sauvages qui poussent sur des sortes de cactus :) Au fait ,une échelle à monter ou une échelle à descendre ...? :) Très bonne semaine Colo et attention aux indigestions de figues fraîches .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon! Alors cette semaine nous poursuivrons avec l'arbre....de beaux poèmes.
      Vous confondez avec les figues de Barbarie, pleines de picots....celle-ci sont douces et inoffensives, généreuses.
      Échelle à monter, hihihi, très spéciale...très pratique aussi. Je n'en ai jamais vu de pareilles ailleurs qu'ici.
      Elles voyagent mal, sinon je vous en enverrais bien une boîte sieur Gérard. Bonne semaine à vous aussi.

      Supprimer
  9. Grimper ! je ne les vois qu'à l'étal du marché, pas sur l'arbre, c'est toujours très tentant et ça sent l'automne ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, grimper...en plus des fourmis, des guêpes...
      Les manger sur place est un délice, en tout cas le jour même.
      Bonne semaine Aifelle.

      Supprimer
  10. Ah, les figues ! Chez moi ce sont merles et pies les rois de la figues. Pas très partageurs, mais on arrive à en subtiliser quelques unes pour notre palais à nous. Sinon on se rattrape sur la confiture faite par d'autres ou ... achetée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui les pies....tu sais que cet oiseau est inexistant sur mon île?
      Par contre il y a des tas de merles; mais quand il fait très chaud comme maintenant, ils se cachent je ne sais où la journée...ça nous laisse une chance! ;-)
      Bonne semaine Lily

      Supprimer
  11. Je connaissais l'échelle de Beaufort, de Richter, mais pas celle de Colo ! ! !. Elle est fort belle et très originale. J'associe le parfum de figue à la chaleur
    Il y avait un figuier dans notre jardin. Il donnait des figues blanches et servait essentiellement de restaurant gastronomique aux guêpes, frelons et autres bestioles de ce genre. Nous avons dû l'arracher Pour répondre à ta question : " laisse les moineaux se régaler " !
    Bonne journée chaude parfumée et fruitée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihihi, tu me fais toujours rire!
      oui, elles font le délice des insectes, mais si on est agile et rapide, on arrive à en déguster quelques unes!!! gourmandise par excellence.
      Dois-je penser que dame Sable est rentrée chez elle?
      Je t'embrasse la belle, bonne journée à toi aussi

      Supprimer
  12. j'adore les figues!Pas question de les partager! eh eh!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je transmets ton message à tous les gourmands!

      Supprimer
  13. Oh damnation !!! Quel plaisir de les manger au pied de l'arbre !!!!
    Bel après-midi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je vois que tu t'y connais!
      Bonne soirée, merci!

      Supprimer
  14. Il y a bien longtemps, j'avais vu des figues sur l'arbre en Italie. J'ai goûté et beaucoup apprécié. Maintenant, je les vois dans les commerces.
    Alors chère Colo, régale toi le plus possible et un petit partage pour les oiseaux :-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Denise, tu connais ce plaisir alors...
      J'ai beau me lever tôt, les oiseaux y sont toujours avant moi, pas de problème de partage.
      Besos

      Supprimer
  15. Ils sont trop gentils de vous en avoir laissé ! Ah, les coquins !

    RépondreSupprimer
  16. Cette échelle est extraordinaire ! Les figues sont pour moi un symbôle fort de la Méditerranée. Moi qui bientôt quitterait les bords de cette mer qui m'a vu naître, j'ai vu que certaines espèces de cet arbre ont été acclimatées à des climats plus rudes et moins chauds. J'essayerai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les échelles majorquines sont toutes ainsi Obni, tu verras.

      Acclimatées, oui, mais donnent-elles des fruits dans des climats plus rudes? Sinon je t'en enverrai, promis.

      Supprimer
    2. Un figuier ne meurt jamais, dit-on par chez moi... J'en ai trois au fond de mon jardin. Un de figues jaunes, un de figues noires, un de figues, tout simplement. Ici, même si dans le Sud, nous pouvons avoir des hivers "froids". J'ai remarqué que, lorsque je tends la main vers une belle et ronde figue, certains coquins (comme dit Bonheur du jour) l'ont vue avant moi et y ont goûté. Mais si encore ils l'avaient croqué en entier... on ne doit pas gâcher la nourriture... scrognnnnneu ! PS : mes figues sont de miel et d'or ! ;)

      Supprimer
  17. Il semblerait que les arbres acclimatés donnent des fruits sucrés. Par contre, cette année par exemple, les figues sont restées dures et n'ont pas vraiment mûries. L'envoi de figues majorquines sera appréciée ;)

    RépondreSupprimer
  18. J'aime beaucoup ton poème et la lumière qui se promène, elle aussi, sur ton image !
    Bonne fin de semaine, Colo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fifi, une fin de semaine lumineux pour toi!

      Supprimer